Vous essayez de faire tout bien comme il faut pour tirer le maximum de vos séances de course à pied – vous suivez votre programme d’entraînement à la lettre, vous mettez de la glace sur les points douloureux, vous ne mangez plus au MacDo. Mais même si vous pensez être le coureur parfait, vous pourriez faire de toutes petites erreurs qui pourraient saboter tous vos efforts.

Enfiler des chaussures encore lacées

Vous le faites jour après jour, semaine après semaine, mois après mois… et les torsions que vous faites subir à votre cheville peuvent endommager vos tendons et vos ligaments, augmentant ainsi le risque de vous blesser.

ASTUCE : Défaites vos lacets ! Vous pouvez également opter pour un système de laçage rapide.

Courir avec les mauvaises chaussures

Courir avec des chaussures qui ne soutiennent pas le pied, qui sont abîmées ou qui ne sont pas faites pour courir peut entraîner des tensions au niveau du fascia plantaire. Attention aussi aux talons hauts, car ils provoquent une contraction des mollets.

ASTUCE : Regardez vos chaussures. Si elles sont déformées ou si la semelle est usée, jetez-les. Choisissez des chaussures confortables qui procurent un bon maintien au niveau de la voûte plantaire. Mesdames, évitez les talons !

Porter une bouteille à la main

Porter une bouteille d’eau dans une main pendant une sortie longue peut provoquer un déséquilibre, une modification de la foulée, voire une blessure.

ASTUCE : Avec une ceinture porte-bidon, le poids du bidon est proche de votre centre de gravité, ce qui diminue le risque d’altérer votre foulée.