Apple enrichit son offre Fitness+ pour les coureurs

À peine lancée en fin d’année dernière en France, Fitness+ s’enrichit d’un programme d’exercices sour le nom de Collections, d’une nouvelle saison de Marchez et surtout d’une nouvelle fonctionnalité dédiée aux coureurs : Courez. Passage en revue.

S’il a fallu attendre longtemps pour voir enfin débarquer Fitness + en France, Apple n’a pas lésiné sur les moyens pour convertir un maximum d’utilisateurs à cette offre payante construite autour de l’Apple Watch. L’idée de base est très simple : donner accès des exercices en vidéos où un coach vous accompagne vers votre objectif tout en vous gardant motivé. Que vous l’utilisiez sur votre téléphone, tablette ou Apple TV, l’intégration est parfaitement fluide et agréable pour l’utilisateur qui peut réaliser l’exercice tout en suivant ses progrès sur sa montre et atteindre ainsi ses objectifs.

Collections, votre programme dédié

Avec des mises à jour hebdomadaires assez soutenues, des exercices très variés (du yoga, de la méditation, de la musculation, du Pilates, etc), des déclinaisons thématiques avec des exercices à la playlist entièrement dédiée à un artiste (Shakira et les Beatles entre autres pour cette saison), il était grand temps d’organiser tout cela. C’est le but de Collections qui regroupe les exercices les plus adaptés parmi les 1000 séances proposées en fonction de votre but. Plutôt que de perdre votre temps à chercher le meilleur exercice pour perdre du poids, gagnez en muscle ou vous reposer et baisser votre stress, suivez le coach. Les Collections ne sont pas juste une compilation mais bien un programme. Pour le plan Courez votre premier 5 kilomètres, les trois premiers exercices de 10 minutes chacun vous permettront de débuter tranquillement tandis que les trois exercices suivants de 20 minutes vous aideront à progresser avant d’enchaîner les trois derniers exercices de 30 minutes, plus intenses. De quoi facilement organiser ses plans pour la semaine.

Marchez…

En tant que coureurs, nous avons tous nos petites astuces pour rester motivé : certains utilisent une playlist dédiée, d’autres écoutent leur podcast favori, ou s’inventent un challenge seul ou à plusieurs. Le but étant toujours le même : ne pas se démotiver et continuer à pratiquer. Mais parfois, ce n’est pas suffisant, la fatigue, le stress, la répétitivité des parcours ou des exercices nous font décrocher de notre plan, une fois, deux fois, ou carrément abandonner. La fonctionnalité Marchez qui en est aujourd’hui sa troisième saison avait apporté un vent de fraîcheur pour motiver les personnes qui ne sont pas forcément sportives et les accompagner dans leurs trente minutes de marche quotidienne. Mélange réussi entre podcasts, playlist et communauté, la troisième saison ne déroge pas à la règle : cette fonctionnalité comprend du contenu audio provenant de personnes influentes et intéressantes qui partagent des histoires, des photos et de la musique. Si pour l’instant le choix des intervenants est très anglophone (super épisode avec l’humoriste et comédien Hasan Minhaj), Marchez a pour avantage d’offrir une expérience immersive avec une personne qui partage avec vous son histoire, sa playlist et ses images. Avec un un nouvel épisode toutes les semaines, Marchez le mérite de faire le job : vous accompagner le temps d’une petite balade.

Et maintenant Courez !

Beaucoup plus ambitieuse est la fonctionnalité Courez, disponible depuis le 10 janvier. Il ne s’agit plus ici d’écouter les histoires de personnalités mais bien de vivre une expérience de course audio complète où un coach vous emmène sur un parcours qu’il a lui même créé (Londres, Miami et New York pour les trois premiers épisodes, mais d’autres villes et d’autres parcours seront ajoutés au fur et à mesure). Jay Blahnik, VP of Fitness Technologies à Apple nous explique comment ce programme a été imaginé : « Cette nouvelle fonctionnalité offre aux coureurs une expérience audio qu’ils peuvent faire avec leur seule montre. Nous voulions créer une expérience qui vous apporte un peu d’aventure lorsque vous courez à l’extérieur, une certaine variété dans la façon dont vous vous entraînez, un peu de coaching, pour vous garder sur la bonne voie. Sans oublier de la motivation, des challenges et de la musique, tout cela d’une manière qui ne nécessite pas que vous soyez sur un tapis roulant branché sur une vidéo. » Il souligne : «  Notre inspiration, c’est la ville. Nous avons trouvé que c’était un excellent point d’ancrage pour beaucoup de choses. Quand vous utilisez une ville comme source d’inspiration, vous ajoutez un peu d’aventure à une course quotidienne. Beaucoup de coureurs ont un ou deux ou trois itinéraires, ils font tout ça tout le temps, encore et encore. Les emmener sur un nouvel itinéraire, les faire découvrir une ville, c’était une source supplémentaire de challenge et de motivation. »

Des programmes construits et variés

Contrairement à Marchez dont le seul but est de vous faire bouger, Courez n’a pas seulement pour mission de vous accompagner ou de vous divertir, mais bien de vous entraîner. Car durant les 20 à 40 minutes de votre course, ce n’est pas un simple run auquel vous êtes conviés mais bien à un programme structuré autour de la ville et du parcours de la course. Jay Blahnik précise : « L’un des pièges les plus courants pour les coureurs est qu’ils sortent et courent toujours à la même vitesse et font toujours exactement la même chose, même s’ils s’entraînent pour un 5 km ou un 10 km, ils ne savent pas quoi faire pour varier leur course et ils peuvent se blesser par excès ou simplement ne jamais devenir plus rapides. C’est pourquoi chaque course de Courez est construite autour de différents exercices à la fois choisis par les coachs mais aussi dictés par la ville et son environnement. Dans les trois villes disponibles au lancement, Londres est une course régulière. Brooklyn est une course par intervalles où l’on pousse fort et où l’on récupère ensuite pour revenir à une course facile, et Miami est une course progressive, facile, moyenne et difficile, que l’on répète pour être capable de construire son rythme. Vous pouvez vous attendre à voir des courses qui peuvent être des negative split où la première moitié est plus lente et la seconde moitié plus rapide. . Vous pouvez vous attendre à voir des courses tempo où l’on vous encourage à essayer de courir à votre rythme de course pendant toute la durée de la course. Vous verrez probablement aussi des courses à allure de base où toute la course est régulière, mais vous essayez de faire une arrivée rapide, etc. » De quoi trouver une nouvelle source de motivation et de découverte.