SOYEZ RYTHMÉ

Rythmez votre sommeil et imposez-vous un rituel relaxant avant d’aller vous coucher, comme écouter de la musique douce, par exemple.

HIBERNEZ

Dormez dans un endroit calme, frais et sombre. Investissez dans des rideaux obscurs et dissimulez les lumières des radioréveils et des téléphones.

OUBLIEZ LES MÉDICAMENTS

Les anti-inflammatoires tels que l’ibuprofène empêchent certaines personnes de dormir la nuit. Optez plutôt pour un complément naturel tel que l’huile de poisson.

SOYEZ PATIENT

Il faut parfois jusqu’à 4 mois pour améliorer la qualité de son sommeil, si l’on en croit une étude publiée dans le Journal of Clinical Sleep Medecine.

DÉCONNECTEZ-VOUS

Éteignez la télé, les ordinateurs portables et les tablettes 1 h avant d’aller vous coucher (la lumière qu’ils émettent empêche la production de mélatonine, l’hormone du sommeil).

BUVEZ MOINS

Pour éviter les aller-retour aux toilettes pendant la nuit, limitez la consommation d’eau 3 h avant l’heure du coucher. Si l’alcool peut aider à trouver le sommeil, il a tendance à le perturber un peu plus tard dans la nuit.

RÉDUISEZ LA CAFÉINE

Privilégiez plutôt le café décaféiné ou le thé vert après 17 h.