Mixed race woman jogging in park

Votre mécanique de course est déterminée par la puissance et la souplesse de certains muscles et par votre morphologie. Découvrez quelques fondamentaux expliqués par les kinésithérapeutes Adam St. Pierre et Christy Barth qui vous aideront à courir en adoptant une bonne posture sur tout type de terrain.

GARDEZ VOS GENOUX ALIGNÉS : Votre pied doit atterrir sous votre genou et non devant (risque de blessure). Vous pouvez frapper le sol avec le talon en premier ou l’avant du pied, mais sous le genou, surtout dans les descentes.

MAINTENEZ UNE FOULÉE COURTE ET RAPIDE : N’essayez pas d’allonger votre foulée et évitez de poser votre pied trop en avant, ce qui peut entraîner l’overstriding et conduire à la blessure.

REPOUSSEZ LE SOL : Lors de la phase de propulsion, poussez votre pied vers le haut et repoussez le sol derrière vous.

ATTENTION À VOS COUDES : Pliez vos coudes selon un angle de 90° ou moins.

RELÂCHEZ VOS MAINS : Ne fermez pas vos poings et gardez vos mains en dessous de la poitrine. Elles ne doivent pas se croiser quand vous courez, ce qui pourrait altérer votre foulée. Faites particulièrement attention quand vous portez un objet comme votre Smartphone ou une bouteille d’eau. Changez de main au milieu de votre séance.

GAINEZ LE HAUT DU CORPS : En commençant à courir, il est important de renforcer les fessiers et les abdominaux. Un haut du corps puissant permet de rester droit plus facilement, surtout quand on est fatigué, en évitant de trop se pencher vers l’avant, ce qui peut causer des blessures.