Par le passé, rares étaient les coureurs à travailler leurs muscles abdominaux. Aujourd’hui, cela est presque devenu une obligation. « Plus votre abdomen est développé, meilleure est votre condition physique et moins vous vous exposez aux blessures », explique Paula Radcliffe, détentrice du record du monde de marathon. Vous ne pouvez pas être au top sans une solide ceinture abdominale, c’est-à-dire vos muscles abdominaux, vos fessiers et vos lombaires. Ils  garantissent la stabilité, la puissance et l’endurance dont ont besoin les coureurs pour se relancer dans une côte, sprinter et maintenir leur allure du début à la fin.
Tout votre corps dépend de votre abdomen. Il est à l’origine de l’ensemble de vos mouvements, quel que soit le niveau auquel vous courez. Vous devez faire travailler votre abdomen comme le font les spécialistes. Ce n’est pas une chose aisée à faire, mais cela ne requiert pas non plus énormément de temps. Il suffit généralement d’une simple séance de 15 min répétée plusieurs fois par semaine. Cet investissement sera des plus rentables lorsque vous serez sur la route.

Découvrez votre abdomen

Gros plan sur les groupes musculaires constituant votre ceinture abdominale.

L’apport des abdos

Voici comment un ventre solide peut vous permettre d’éviter les blessures et de finir les courses plus rapidement.

Vitesse

Lorsque vous allongez votre foulée ou accélérez les mouvements de jambes et le changement de pieds pour aller plus vite, les abdos et les lombaires inférieurs entrent en action. Plus ces muscles sont stables et solides, plus votre force de propulsion est grande.

Montées

Avec des abdos solides, vos pieds bénéficient d’un plan stable sur lequel s’appuyer pour une ascension plus puissante. En lançant votre jambe en avant, les muscles fléchisseurs des hanches tirent sur le pelvis, tandis que fessiers et adducteurs se retrouvent sollicités lors de la propulsion.

Descentes

Il vous faut de solides muscles fessiers pour absorber l’impact et contrer votre élan vers l’avant. Sans de bons abdos, vos quadriceps et vos articulations de genoux supportent aussi le poids de votre corps, ce qui génère fatigue, douleur et de sérieuses blessures.

Endurance

En fin de course, de solides abdos permettent de conserver une bonne posture et de courir efficacement, même fatigué. Avec de bons abdos inférieurs, il est plus facile de rester droit et d’éviter de trop solliciter vos hanches, genoux et tibias.

Mouvement latéral

À chaque mouvement latéral soudain, vos obliques vous procurent la stabilité qui vous permet de rester droit et d’éviter que vos articulations de pieds et de jambes ne soient soumises à trop de poids et d’efforts.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.