9 astuces pour courir avec son chien

C’est votre compagnon, il fait partie de la famille, vous ne faites rien sans lui, alors pourquoi ne pas l’amener courir avec vous. Courir avec son chien, cela peut-être facile, ludique et très instructif à conditions de suivre certaines astuces. 1 – Ne commencez pas trop tôt Ne courez pas avec un chien trop jeune. … Continue reading 9 astuces pour courir avec son chien

2 août 2014
9 astuces pour courir avec son chien

C’est votre compagnon, il fait partie de la famille, vous ne faites rien sans lui, alors pourquoi ne pas l’amener courir avec vous. Courir avec son chien, cela peut-être facile, ludique et très instructif à conditions de suivre certaines astuces.

1 – Ne commencez pas trop tôt

Ne courez pas avec un chien trop jeune. Pour pouvoir répondre à l’effort, votre chien doit avoir fini sa croissance osseuse. Pour un petit chien, cela prend environ neuf mois, mais cela peut aller jusqu’à seize mois chez un gros chien.

2 – Préparez le terrain

Veillez à ce que votre chien soit en bonne santé et en bonne forme physique avant de commencer. S’il est trop gros par exemple, commencez par marcher, puis augmentez la difficulté.

3 – Allez-y crescendo…

Vous n’auriez pas envisagé une sortie d’une heure la première fois que vous avez chaussé les baskets ? Lui non plus! Une bonne moyenne de départ : 3 sorties par semaine, à raison de 15 à 20 minutes par sortie. Ensuite, vous pouvez augmenter les entraînements de 5 minutes par semaine.

4 – …et pas trop fort

Le sprint dès le pas de votre porte franchi, ce n’est pas la bonne idée. Votre chien, tout comme vous, a besoin de quelques minutes d’échauffement. Et sachez repérer les signes de fatigue, ils signifient que le retour au calme est de mise : oreilles et queue baissées, halètement fort, pattes traînantes. Si votre chien refuse de vous suivre c’est le signe que vous êtes allé trop loin. Il est vraiment crevé après la course ? Laissez-lui au moins 1 ou 2 jours pour récupérer.

5 – Ne l’attachez pas au cou

Que vous la teniez dans votre main ou avec un baudrier autour de votre taille, l’important est que votre chien soit attaché par un harnais au niveau de son dos. Avec un autre harnais attaché à votre propre taille, c’est le seul moyen de courir avec son chien sans lui faire mal. Si vous voulez courir plus librement, la seule autre solution consiste à le laisser aller et venir librement, sans aucune laisse et harnais…mais attention aux voitures et aux autres coureurs.

6 – Récompensez-le

Pensez à le remercier d’un geste affectueux ou d’une récompense. Au final, il verra les sorties avec vous comme une véritable aubaine.

7 – Soyez sérieux

Ces entrainements, qu’ils soient des entrainements canicross ou de simples balades en duo, sont des temps de jeu pour vous mais aussi pour votre chien. Cela ne doit pas vous empêcher tous les deux de bien vous tenir. Il est donc indispensable d’avoir un chien qui vous obéit si vous avez décidé de le détacher.

8 – Soyez courtois

Quand vous croisez du monde, écartez-vous, vous et votre chien, afin que les gens puissent passer sans avoir à l’approcher. Tout le monde n’aime pas les chiens et beaucoup en ont même peur.

9 – Ramassez

Personne (coureurs, cyclistes ou autres) n’aime rencontrer des crottes sur son chemin… Faites ce qu’il faut pour ne pas laisser de traces sur votre passage.

Tentez de remporter une tenue complète Compressport Edition limitée UTMB en jouant ici.

Intégrez la team presse Runner’s World pour la Noctambule en participant à notre Grand Jeu Concours Noctambule.

Rejoignez-nous sur notre page Facebook : Runner’s World France, et suivez-nous sur notre twitter @RunnersWorldFra

Publicité

 

Publicité


Vous aimerez aussi
 
Commentaires