gérer votre marathon

Non? Des plans à fort kilométrage pour certains coureurs alors que les plans avec un certain kilométrage inférieur qui intègrent une certaine vitesse par séances d’entraînement sont mieux pour les autres. La formation de groupe fonctionne pour beaucoup, tandis que d’autres aiment courir en solo.

La philosophie à avoir est que tant que vous êtes en entraînement intelligent, ce qui signifie que vous êtes en harmonie avec votre corps (physiquement et mentalement), alors peu importe la méthode que vous choisissez à partir du moment où vous passez la ligne d’arrivée.

Vous trouverez ici certains principes d’entraînement de marathon de base qui vous aideront à franchir la ligne d’arrivée, et cela, peu importe votre approche.

Haut kilométrage de qualité

Certains plans prévoient des semaines kilométriques élevées pour la plupart. D’autres plans se replient sur le kilométrage à la semaine et intègrent des pistes de qualité (par exemple, des intervalles, des répétitions de montagne, pistes de tempo, etc.). Les deux approches sont valables, mais le mélange des deux peut souvent s’apparenter à une blessure pour de nombreux coureurs. Il est difficile pour le corps de se mettre à un kilométrage et une qualité d’entraînement élevés semaine après semaine. Choisissez une méthode et gardez-la.

Retirez-vous et construisez

Une des choses les plus difficiles pour les coureurs dans les prémices de l’entraînement est de se replier sur leur consommation (à la fois hebdomadaire et sur le long terme). Si vous faites déjà de longues courses de 25km, il n’y a vraiment pas beaucoup de place pour vous de construire et de grandir.

Construisez progressivement l’endurance, le kilométrage et le rythme au cours de la formation. Augmentez votre consommation hebdomadaire d’environ 10% chaque semaine en mettant plus du kilométrage augmenté dans votre longue semaine.

Divisez la formation

Une excellente façon de permettre à votre corps de s’adapter est d’insérer des toiles de fond au cours de votre formation. Divisez votre formation en trois tiers. Lorsque vous arrivez à la fin du premier tiers de votre formation, vous retombez à long terme sur plusieurs kilomètres. Par exemple, si votre plus longue course dans le premier tiers est de 20km, courez ensuite 15km lors de la semaine suivante. Continuez à construire jusqu’à la fin du deuxième tiers.

Cette approche « accumulation et retombée » n’est pas seulement un excellent moyen pour votre corps de récupérer, mais c’est aussi une grande pause mentale pour une formation dans le dur. Vous savourerez d’autant plus.

Reposez-vous

Certains coureurs pensent qu’ils vont perdre du terrain s’ils se reposent. Rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité. Un ou deux jours de repos pendant votre semaine de formation est essentiel et aussi important que vos jours d’entraînement. Si vous n’autorisez pas le corps à se reposer et à se réparer, vous risquez le surentraînement et augmentez vos risques de blessures.