S’en tenir à son plan est important, mais il ne peut pas toujours être optimal. Vous devrez parfois vous adapter à la situation et aux imprévus. Voici ce qu’il faut faire si…

Vos partenaires de course ont prévu une sortie longue un autre jour

Réadaptez votre préparation en fonction de ce changement de programme. La sortie longue du week-end se court plutôt le dimanche pour des raisons pratiques, mais vous pouvez aussi la faire un autre jour de la semaine. Surveillez votre rythme et la durée pour ne pas vous griller à une allure trop rapide.

Il y a un 10 km sympa à courir la semaine prochaine

Il ne faut pas hésiter à se faire plaisir dès qu’on le peut. Attention toutefois à réadapter vos séances au cours de la semaine qui précède la course et à suffisamment récupérer la semaine qui suit. Dans le cas d’un marathon, la course ne doit pas avoir lieu dans les deux dernières semaines de la préparation.

Vous avez manqué une séance VMA et vous êtes obligé de la placer avant la sortie longue

Ce n’est pas un problème ; au contraire, vous travaillerez ainsi la surfatigue et vous obligerez votre organisme à s’adapter. Vous jouerez aussi simultanément ou presque sur deux filières énergétiques et brûlerez plus de calories. Restez à l’écoute de vos sensations.

Vous êtes épuisé ou vous n’avez tout simplement pas envie

Apprendre à construire une préparation nous impose parfois des erreurs ou des mauvais choix. Ce n’est pas très grave ; veillez simplement à avoir toujours suffisamment de temps de récupération et à garder intacte votre envie de courir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.