conseils-reussir-premiere-course
© Mark Matcho

Si pour vous la course à pied est d’abord un loisir, bien avant d’être un objectif, vous pourriez passer à côté d’une belle expérience. S’aligner derrière une ligne de départ pour sa première course, c’est un peu comme entrer dans une nouvelle communauté. Vous allez découvrir un autre monde où la passion et l’enthousiasme ne sont pas que des mots. Peu importe votre niveau et votre pratique, dites-vous que vous n’allez rien perdre, mais qu’au contraire, vous avez beaucoup à y gagner.

DU TAPIS DE COURSE AU FOOTING EXTÉRIEUR

Un coureur déjà habitué au tapis de course va être dérouté par le fait de courir en extérieur. Le vent, la météo, les parcours sont autant de nouveautés qu’il faut appréhender. Commencez dans un parc fréquenté par d’autres runners, et faites une ou deux sorties par semaine. Une fois que vous serez plus à l’aise, augmentez le nombre de séances à l’extérieur.

DU FOOTING EXTÉRIEUR À UNE COURSE EN GROUPE

Dans une compétition, vous allez inévitablement devoir courir avec les autres, donc entraînez-vous en intégrant un groupe de votre niveau. Repérez certains lieux très fréquentés et n’hésitez pas à entamer la discussion. Au fur et à mesure, vous allez discuter avec d’autres runners et vous familiariser avec la course en groupe. C’est également une très bonne manière d’obtenir de précieux conseils.

D’UNE COURSE EN GROUPE À UNE FUN RUN

Les foulées estivales ou les fun runs sont de bonnes occasions de découvrir l’ambiance d’une véritable course sans subir de pression, juste pour le plaisir. Ce type d’événements est ouvert à tous, et les coureurs viennent donc de tous les horizons. Vous trouverez des centaines de courses un peu partout en France.

D’UNE FUN RUN À LA PREMIÈRE COURSE

Choisissez tout d’abord une course pour vous faire plaisir, si possible une compétition qui ne rassemble pas des dizaines de milliers de coureurs. Préférez une course accessible où vous pourrez discuter sans être noyé dans la masse. Évitez les courses par temps très froid ou très chaud, préférez aussi un parcours plat et, si possible, mesuré. Placez-vous à l’arrière et restez à votre rythme durant les deux tiers de la course.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser :

Rejoignez-nous sur notre page Facebook : Runner’s World France, et suivez-nous sur notre twitter @RunnersWorldFra

2 Commentaires

  1. Ah la première course… quelle qu’elle soit, c’est toujours un sacré souvenir…
    tout comme la première fois qu’on s’aventure seul à la découverte d’une ville inconue, baskets aux pieds… en assumant « je suis un coureur »…

  2. […] Franchir une première ligne d’arrivée est un souvenir inoubliable et, bien souvent, le début d’une grande et belle aventure. Pour l’entraînement, la compétition ou tout simplement pour le plaisir, vous risquez peut-être de vous prendre au jeu et d’avoir envie d’aller encore plus vite lors d’une prochaine course. Et ce qui est bien avec le 5 km, c’est que vous n’aurez pas besoin d’attendre très longtemps pour recommencer. […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.