Quand on débute la course à pied, les excuses sont nombreuses pour ne pas quitter son canapé. Runner’s World france vous offre 10 astuces pour vous motiver afin de débuter la course à pied et ne pas lâcher.

Advertisement

1 – Y aller cool

« Facile » n’est sans doute pas le premier mot qui vous vient à l’esprit quand vous pensez course à pied. Soit. Pour autant, vous n’êtes pas obligé de finir sur les rotules ni de ramper, au bord de l’apoplexie, sur le chemin du retour. Courir ne veut pas dire dépasser ses limites à chaque jogging, surtout au début. Mieux vaut rechercher avant tout le plaisir lors des premières sorties. Courir n’est pas une punition.

Advertisement

2 – Ne pas s’occuper de la vitesse

Vous avez le droit de courir à votre vitesse, même si elle est particulièrement lente. Ne vous occupez pas des autres…Rien ne vous empêche d’accélérer quand vous croisez un groupe de personnes ou une voiture, si vraiment votre fierté est mise à mal. Et puis dites-vous que si vous le vouliez, vous pourriez courir plus vite, beaucoup plus vite ! Mais pour l’instant, l’idée, c’est juste de courir.

3 – Faire de la pub

Dites à qui veut bien l’entendre que vous courez (ben oui, vous avez couru au moins une fois !). Vous voulez que cela vous serve vraiment ? Alors dites-le à un collègue ou une personne de votre entourage que vous n’appréciez pas spécialement (et réciproquement), une personne du genre moqueur, qui ne manquera pas de vous descendre en flèche si vous abandonnez !

4 – Acheter des chaussures

Même si vous avez une paire qui pourrait faire l’affaire les premiers temps, offrez-vous des runnings de qualité. Parce que vos pieds vous remercieront, mais pas seulement. Quand vous aurez dépensé 150 euros dans une paire…vous les utiliserez.

5 – Trouver un partenaire

Courir en solo c’est bien, à deux c’est mieux. Pas nécessairement à chaque sortie, mais les jours de flemme, il n’y a pas mieux pour se motiver.

6 – Mettre les oeillères

Les autres ? Leurs temps ? Leurs performances ? Oubliez. Ne vous occupez que de vous. La route vous appartient. vous faites votre chemin, pas celui du voisin.Ce sont vos montagnes que vous déplacez.

7 – Un combat à la fois

Mangez ce que vous voulez. Si vous commencez un régime en même temps que la course à pied, vous ne ferez rien de bien et abandonnerez le tout rapidement. Une chose à la fois. C’est la clé du succès.

8 – Contrôler sa pensée

Vous souffrez, subissez un point de côté, des crampes, vous n’en pouvez plus ? Pensez à tout sauf à la course pendant ces moments délicats. Ne laissez jamais votre esprit tirer des conclusions à l’emporte-pièce : « La course, c’est trop dur, j’en peux plus, plus jamais… » Pensez plutôt à autre chose, vos amis, votre femme, un dossier en cours…ce que vous voulez.

9 – Participer à une course

Ce qu’il vous faut, ce sont les acclamations du public, le soutien des inconnus, partager une banane sur un ravitaillement ou raconter vos impressions à l’arrivée ? Inscrivez-vous à une course. Si, si. C’est un moteur incroyable !

10 – Vous êtes toujours là ?

Les doigts de pied en éventail à trainer sur Facebook sur votre tablette ? Relisez vite le début de l’article…et filez à la porte la plus proche pour enfiler vos runnings.

Tentez de remporter un appareil d’électrostimulation Compex en jouant ici.

Intégrez la team presse Runner’s World pour la Noctambule en participant à notre Grand Jeu Concours Noctambule.

Rejoignez-nous sur notre page Facebook : Runner’s World France, et suivez-nous sur notre twitter @RunnersWorldFra