Le Semi-Marathon de Paris est la course sur route incontournable du début de saison. Placée début mars, elle permet de visiter la Capitale, bien souvent, sous un soleil radieux, et sert de test ultime aux engagés sur le Marathon de Paris un mois plus tard. Cependant, l’année dernière, l’organisation de la course, A.S.O, avait essuyé des critiques concernant quelques points logistiques. Le tee-shirt en coton imprimé à la dernière minute (les vrais tee-shirts étant restés bloqués en douanes) et les ravitaillements quasi-inexistants pour la queue de peloton justifiant la colère des finishers. Cette année, A.S.O a-t-elle corrigé le tir ? Cette édition 2015 a-t-elle était un franc succès ? Nous avons mené notre enquête.

Semi-Marathon de Paris 2015 : le village

Placé, comme à son habitude, au Parc Floral à Vincennes, le village a permis d’accueillir les quelques 44 000 inscrits à l’épreuve. Le salon est rodé, bien que bien moins imposant que le Salon du Running qui se tient avant le Marathon de Paris.

Semi-Marathon de Paris 2015 : le parcours et ses nouveautés

Cette année, l’organisation a décidé de faire partir la course dans le sens anti-horaire. Au lieu de partir le long du Parc Floral pour rejoindre l’hippodrome de Vincennes, puis Charenton et Bastille, cette année les concurrents se sont élancés en direction du Zoo, puis Porte Dorée, Daumesnil, etc… A peu de choses près, le parcours était donc inversé par rapport à l’année dernière. Un parcours décrit comme plus roulant par l’organisation. Sur ce point, les avis étaient partagés à l’arrivée. En effet, depuis le 14e km et jusqu’à l’hippodrome, le terrain ne fait que remonter, coupant les jambes des coureurs à la fin de leur effort. Autre nouveauté cette année, le départ par vagues destiné à répartir les concurrents de plus en plus nombreux sur le parcours. Si cela ne changeait rien pour les premiers partant, les derniers, eux, prenaient le départ après l’arrivée des premières vagues. Cela n’a, cependant, pas eu l’air de déranger les participants. « On peut dormir comme ça !  » « C’est bien, ça permet de répartir, à condition que les gens respectent leur sas« , pouvait-on entendre de la part des derniers arrivants. Un bon point pour A.S.O donc.

Semi-Marathon de Paris 2015 : les goodies

Objet de controverse de l’édition 2014, le tee-shirt était au centre de toutes les discussions pré-course. Si A.S.O a fait l’effort de produire un tee-shirt technique, on est encore loin des tee-shirts Adidas de l’édition 2013. Le sponsor officiel n’apparait même plus sur l’objet. La coupe du tee-shirt, quant à elle, est très approximative. Étonnant pour une course d’une telle envergure (et aussi chère…). La médaille, au contraire, est très belle. En forme de chronomètre, elle est massive et réconforte le coureur au bout de son effort.

Semi-Marathon de Paris 2015 : les ravitaillements

Au nombre de quatre, les ravitaillements étaient bien placés sur la course. Un au 6e, un au 12e, un au 16e et un à l’arrivée, ils permettaient de bien gérer son effort. Encore fallait-il qu’il y en ait pour tout le monde. Comme l’année dernière, A.S.O a appliqué la politique du « premier arrivé, premier servi« . En effet, nous avons interrogé Céline Virion qui a pris le départ depuis le dernier sas. « Des ravitos ? Quels ravitos ?« , nous a-t-elle confié à l’arrivée de sa course. Et d’ajouter, « heureusement que je prends ce dont j’ai besoin avec moi. Quand on avait de la chance, il restait de l’eau, mais ça s’arrête là. Sur un semi ça peut passer, mais j’espère que ce ne sera pas comme ça au Marathon car il y aura de la casse. D’ailleurs j’ai vu beaucoup de gens par terre avec les secours qui les prenaient en charge« . Un point qui n’a donc pas été corrigé par A.S.O.

Bilan

Le Semi-Marathon de Paris est une course qu’il est difficile de manquer. Idéalement située dans le calendrier, souvent bénie par la présence du soleil et parcourant les rues de l’une des plus belles villes du monde, elle attire et attirera toujours les foules. Cependant, l’organisation devra rapidement accepter que la logistique n’est plus parfaite et devra fournir des efforts afin de satisfaire l’ensemble des concurrents, qui a terme, finiront peut-être par se lasser et choisiront des courses alternatives. Elles sont de plus en plus nombreuses à faire de l’ombre à Paris !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.