Semi de Paris, championnats de France de cross et Transgrancanaria, Runner’s World revient sur les résultats du week-end (Crédit Photo : Maindru/ASO)

Le Semi-Marathon de Paris : une domination éthiopienne

C’est peut être la plus grande surprise du week-end. On attendait le champion olympique de marathon Stephen Kiprotich, ce sera finalement l’éthiopien Mulle Wasihun qui s’imposera en 1h00’08”. Kiprotich finira loin, très loin de ses ambitions, à la onzième place de ce semi de Paris avec un chrono de 1h02’51”. Chez les femmes c’est également une éthiopienne qui s’impose. Yebrgual Melese remporte la course en 1h09’24”.

Cette 22e édition du Semi de Paris a été marqué par un record d’influence. Ce sont, en effet, 33 200 concurrents qui ont pris le départ ce dimanche 2 mars sous le soleil radieux de la capitale.

Le podium hommes :
1. Mulle Wasihun (ETH) 1h00’08”

2. John Lotiang (KEN) 1h00’41”

3. Mike Kigen (KEN) 1h00’45”

Le podium femmes :
1. Yebrgual Melese (ETH) 1h09’24”

2. Georgina Rono (KEN) 1h09’33”

3. Sarah Chepchirchir (KEN) 1h09’41”

Les championnats de France de cross : du soleil et de la boue

El Hassane Ben Lkhainouch est champion de France de cross long (crédit photo : KMSP/FFA)
El Hassane Ben Lkhainouch est champion de France de cross long (crédit photo : KMSP/FFA)

Les photos d’avant-course pouvaient inquiéter tant la boue était présente sur ce parcours des championnats de France de cross. Cela n’a pas empêché Laila Traby et El Hassan Ben Lkainouch de s’imposer sur le parcours long. Sur le cross court, ce sont Clémence Calvin et Florian Carvalho qui remporte le titre de champion de France. La bataille a été féroce, en témoigne l’état de la langue de Florian Carvalho après une bousculade au départ : “Je gagne mon premier titre de champion de France et je perds ma langue. J’ai fait les frais au départ des bousculades. Le vent de face m’a sauvé car sinon, le rythme aurait été beaucoup plus rapide et j’aurais eu du mal à revenir. Une fois qu’on se retrouve devant, c’est plus facile d’être relâché. La forme est revenue au bon moment. Cette victoire, c’est une étape que je savoure. Le cross, c’est la base de l’athlé. Ça forge le mental pour tout.

On peut également noter la deuxième place de Sophie Duarte qui perd son sprint face à Laila Traby, et ne réussit donc pas le doublé championnats d’Europe – championnats de France.

Les champions de France Séniors :

Hommes :

Cross Court : Florian Carvalho

Cross Long : El Hassan Ben Lkainouch

Femmes :

Cross Court : Clémence Calvin

Cross Long : Laila Traby

The North Face Transgrancanaria : Sébastien Chaigneau, deux mais pas trois !

Ryan Sandes remporte The North Face Transgrancanaria (crédit photo : Organisation)

Deuxième étape de l’Ultra-Trail World Tour, The North Face Transgrancanaria réunissait un plateau détonnant. Parmi tous ces athlètes se trouvaient de nombreux français qui avaient tous de grandes ambitions. Sébastien Chaigneau, vainqueur des deux dernières éditions était bien évidemment favori, mais Julien Chorier, Antoine Guillon, Pascal Blanc ou même Freddy Thévenin étaient également des prétendants côté français. Du côté des étrangers, Timothy Olson, Scott Jurek ou Javier Dominguez étaient autant de noms qui pouvaient marquer cette édition 2014. Finalement, c’est le sud-africain Ryan Sandes qui s’impose en 14h27, devant Julien Chorrier et Timothy Olson. Sébastien Chaigneau abandonnera finalement pour cause de douleurs musculaires.

Chez les femmes, c’est sans surprise que Nuria Picas s’impose en 16h44 devant Francesca Canepa (Italie) et Fernanda Maciel (Brésil).

Les podiums :

Hommes


1. Ryan Sandes : 14h27mn42s

2. Julien Chorier : 14h36mn28s

3. Timothy  Olson :14h39mn03s

Femmes


1. Nuria Picas : 16h44mn56s

2. Canepa Francesca :17h29mn19s

3. Fernanda Maciel :17h31mn58s