Meeting Areva : les concours font briller les français !

En l’absence du roi Usain Bolt et de toute autre grosse pointure internationale, les regards étaient tournés vers les français présents lors du Meeting Areva. Certains ont confirmé d’autres ont sombré.

Les concours ont la côte !

Trois victoires françaises sont à souligner lors de ce Meeting Areva et toutes les trois ont été réalisées lors d’un concours. Benjamin Compaoré avait commencé à enthousiasmer le Stade France avec un triple saut à 17m12 qui lui a permis de remporter son concours. Un saut également synonyme de minimas pour les championnats d’Europe à Zurich en août. S’en est suivi le saut d’Eloyse Lesueur à la longueur. Un saut à 6m92, digne d’une grande finale internationale. Les deux sauteurs ne le cachent pas, à Zurich c’est l’or qu’ils iront chercher. La grande star Renaud Lavillenie a clôturé le triomphe français en ne réalisant qu’un seul saut victorieux à 5m70. Déçu par sa performance, il a malgré tout souligné que seule la victoire comptait : « Si on me demande de choisir entre gagner à Zurich à 5m80 ou de perdre à 5m90, je vous laisse deviner où se portera mon choix !  »

Retrouvez leurs interviews d’après concours ici :

Christophe Lemaitre n’y arrive plus !

En l’absence d’Usain Bolt, d’Asafa Powell et de Jimmy Vicaut, Christophe Lemaitre possédait un boulevard sur 100m. Devant son public, le sprinteur français n’a jamais été dans le coup. Il termine dernier d’une course dominée par Michael Rogers (USA) en 10 secondes tout pile. Très décevant pour le détenteur du record de France de la discipline. Retrouvez son interview d’après course :

De belles performances à souligner

Du côté français on soulignera notamment trois belles performances avec le record personnel de Pascal Martinot Lagarde, sur le 110m haies, qui finit deuxième en 13« 05 d’une course remportée par le Jamaïcain Hansle Parchment en 12″94. De très bonne augure pour le heurdleur français. La tradition des haies s’est ensuite poursuivie avec Cindy Billaud qui finit 4e en 12″71. Une très belle performance qui laisse de très bons espoirs pour les championnats d’Europe. On aura également noté la grosse contre-performance de Sally Pearson (AUS) sur cette course. La championne olympique en titre n’a en effet que pu s’emparer d’une malheureuse 6e place. Pierre Ambroise Bosse a également assuré le show sur 800m, en plus d’un chrono respectable (1’44″23), il aura enthousiasmé le public du Stade de France en courant vêtu de la tenue intégrale de l’Equipe de France de Football, un bel hommage.

Retrouvez leurs réactions à chaud :