Marathon de Londres : pas le bon Mo!

Il y avait du beau monde sur la ligne de départ de ce Marathon de Londres 2014. Deux noms revenaient régulièrement en bouche : Wilson Kipsang – détendeur du record du monde du marathon en 2h03’23 » – et Mo Farah – double champion olympique de 5000m et 10000m.

Advertisement

Mo Farah, pas si mal, mais peut mieux faire

A l’arrivée, les avis étaient mitigés en ce qui concernait la prestation du double champion olympique britannique Mo Farah. Le spécialiste du fond sur piste voulait clairement briller à Londres pour son premier marathon, devant son public. Il n’aura finalement pas démérité avec une 8e place et un chrono de 2h08’21 ». Malgré tout, c’est un Mo Farah déçu qui s’est présenté au micro de la BBC : « J’ai fait ma course mais je suis déçu parce que j’étais incapable de réaliser ce que le public attendait Je reviendrai, je ne vais pas terminer de cette manière« . Sans doute rêvait-il notamment du record britannique détenu depuis 1985 par Steve Jones (2h07’13 »).

Advertisement

Wilson Kipsang en toute facilité

Lui n’a pas tremblé. Le détenteur du record du monde Wilson Kipsang s’est imposé aisément lors de cette édition 2014 du Marathon de Londres, terminant même au galop sur les derniers hectomètres. Il s’empare par ailleurs du record de l’épreuve (qu’il améliore de onze secondes) avec un chrono de 2h04’29 ».

Les podiums

Hommes.

  • Wilson Kipsang (KEN) : 2h04’29 »
  • Stanley Biwatt (KEN) : 2h04’55 »
  • Tsegaye Kebede (ETH) : 2h06’30 »

Femmes.

  • Edna Kiplagat (KEN) : 2h20’21 »
  • Florence Kiplagat (KEN) : 2h20’24 »
  • Tirunesh Dibaba (ETH) : 2h20’35 »