Michel Lanne est une figure incontournable du trail français. Ce personnage haut en couleurs, est toujours bien classé sur des courses de rang. En 2014, il a remporté la Romeufontaine, s’est classé 2e du Trail du Ventoux et du Marathon du Mont-Blanc, et premier français à Zegama. Un palmarès impressionnant pour ce gendarme du PGHM à l’accent du Sud, qui a décidé de se lancer dans l’organisation, puisqu’il est en charge du Serre-Che Trail, dernière manche du Salomon Skyrunners Series. Michel Lanne a décidé de livrer ses meilleurs moments de l’année 2014 à travers une interview de Robert Goin, attaché de presse Salomon, que nous vous proposons ici .

Advertisement

Trois résultats préférés

« Une course me tenait particulièrement à cœur et je la classe en première position : le Marathon du Mont-Blanc. Je suis vraiment heureux d’avoir décroché ce titre de vice-champion du monde de Skyrunning, un peu plus de 2 minutes derrière Kilian. Vient Ensuite, ma sixième place au Marathon de Zegama-Aizkorri qui a été un de mes plus beaux souvenirs de coureur. Cette course est vraiment particulière pour moi et rentrer dans le top 10 est très difficile. L’ambiance qui y règne est vraiment unique et exceptionnelle. En troisième position, je place ma victoire sur le championnat du Canigou. Cette course historique est incontournable pour le Pyrénéen que je suis et l’accrocher à mon palmarès de la saison représente une belle satisfaction. »

Advertisement

Meilleur moment sportif

« Si je devais garder un seul moment de ma saison de trailer 2014, il s’agirait de cet instant où j’ai franchi la ligne d’arrivée du Marathon du Mont-Blanc. Cette deuxième place venait récompenser un long travail de préparation, pas mal de sacrifices aussi. Mais surtout, c’était un rêve de gosse que j’ai eu le bonheur de partager avec mes proches et ma petite famille. Parce que mes résultats, c’est aussi un peu grâce à eux. » 

Bilan de la saison

« Il est vrai que je suis assez satisfait de ma saison. Certes, elle aurait pu être encore meilleure, mais du coup il me reste plein d’objectifs à atteindre en 2015 ! Je suis déjà très content d’avoir évité les soucis de santé. Ne pas être embêté par des blessures, c’est quand même super agréable ! Ma collaboration avec Chris Malardé, mon entraîneur, est vraiment idéale. On gère ensemble les plannings d’entraînement, de course et notre complicité porte ses fruits. Au niveau familial, professionnel et sportif, l’équilibre est parfois un peu compliqué à trouver, mais avec de la volonté, on y arrive. Je sais que je peux compter sur le soutien de ma petite famille et l’aide précieuse de Jean-Mi Faure-Vincent. Et ça, c’est vraiment important à mes yeux. »

Première expérience en tant qu’organisateur

« Organiser le Serre Che Trail Salomon était un énorme défi et un projet aussi exigeant que passionnant. C’était aussi une tâche supplémentaire dans mon emploi du temps déjà bien chargé, mais cela valait la peine ! Après cette première édition, je pense que le bilan est super positif. Voir tous ces sourires de coureurs à l’arrivée, recevoir les remerciements de centaines de trailers heureux d’avoir passé un bon moment dans mes montagnes, travailler avec une super équipe de bénévoles, c’est juste parfait. Sur le plan humain et sportif, c’est une expérience incroyablement enrichissante. En 2015, je reste bien évidemment l’organisateur du Serre Che Trail Salomon, aux côtés de mes deux amis, Olivier Gaucher et Rodolphe Godin. »

Déménagement à Annecy

« L ‘année 2014 a aussi été l’année du changement sur le plan professionnel, puisque j’ai quitté les Hautes-Alpes cet automne pour venir travailler au PGHM d’Annecy. Ce déménagement a un petit peu perturbé ma deuxième partie de saison, mais maintenant que je suis bien installé et que je découvre mon nouveau terrain de jeu Haut-Savoyard, tout est idéal pour que la fin de saison et la suivante se passent à merveille. »