Londres, août 2012, le relais 4×100 voit s’affronter deux équipes de légende pour le titre olympique. D’un côté les États-Unis, menés par Tyson Gay, de l’autre la Jamaïque avec son leader Usain Bolt. À l’issue d’une course d’anthologie c’est la Jamaïque qui s’impose en 36sec84 synonymes de nouveau record du monde. Derrière, la France et la Grande-Bretagne se battent pour une troisième place. Les tricolores échouent au pied du podium et voient leurs rêves de médaille s’envoler. Oui, mais voilà… Depuis Tyson Gay a été rattrapé par la patrouille, contrôlé positif aux stéroïdes. Avec Gay suspendu, c’est tout le relais américain qui saute. Voilà donc que nos frenchies se retrouvent propulsé sur la troisième marche du podium olympique.

Le Stade de France pour savourer

L’annonce officielle passée, il restait à déterminer le lieu et la date de la remise de la médaille de Bronze aux bleus. C’est finalement le Stade de France et le Meeting Areva qui a été choisi par la Fédération comme support de cérémonie officielle. Christophe Lemaître, Alexis Pessonneaux, Ronald Pognon et Jimmy Vicaut ont été acclamés par un public en folie au moment de recevoir leur médaille de bronze.

« Même si c’est ma deuxième médaille sur tapis vert, je la prends de bon cœur » a déclaré Ronald Pognon. Christophe Lemaitre, quant à lui, a été surpris par l’émotion. « Quand j’ai vu la médaille arriver, j’avais le sourire jusqu’aux oreilles. Je pensais que ça aurait été différent, sans émotion, mais je suis finalement très satisfait de cette médaille« .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.