Un grand week-end de trail a eu lieu dimanche, à Saint-Étienne, pour la 63ème édition de la Saintélyon. Au programme de ce grand événement, 4 courses, dont la prestigieuse Saintélyon (72 km, 1 730 m D+ et 2 050 m D-), sur laquelle tous les projecteurs étaient braqués : après l’abandon de Sébastien Spelher, elle a vu s’imposer chez les hommes, Manu Meyssat en 5 h 17 et 27 s, 1 min 30 seulement devant Alexandre Mayer. Benoît Charles-Mangeon complète le podium devant l’inoxydable Emmanuel Gault, vainqueur de la Sainté-Lyon en 2012 et 4 fois deuxième de l’épreuve.

Chez les femmes, Juliette Benedicto s’impose finalement en 6 h 35 et 36 s, 36 secondes seulement devant Sylvaine Cussot. Mélanie Rousset complète le podium en 6h 52mn et 13 s. Voici quelques images de la course, signées Gilles Reboisson.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.