Billaud derrière Pearson !

On avait vu une Cindy Billaud très en jambes lors des Championnats de France Indoor, la jeune française confirme ici sa forme en signant le deuxième temps des séries du 60m haies en 7″87,  à égalité avec l’américaine Ali, et derrière l’intouchable Sally Pearson qui signe un chrono de 7″79, son meilleur de la saison. Si l’australienne semble dominer la discipline de la tête et des épaules, les portes sont grandes ouvertes pour Cindy Billaud qui peut rêver d’une médaille mondiale.

Advertisement

Elle a déclaré en zone mixte après sa course : « Je devais faire une course propre et mon entraineur m’a demandé de ne pas trop casser à la fin. Je crois que je casse pas trop mal quand même. Je devais rester facile. Faire 7″87 dans ces conditions est de très bonne augure pour demain. Je me concentre sur moi pas sur les autres, çà ne veut rien dire en séries. J’ai toujours cette petite douleur à la cuisse qui me gêne et je viens de me faire mal à la cheville en tombant. Je vais aller mettre du froid mais ce devrait être bon pour demain« .

Advertisement

Yoann Kowal out

Longtemps dans les pointes de Bernard Lagat (USA), Yoann Kowal a finalement été éliminé dès les séries du 3000m. Le français n’a malheureusement pas pu répondre à l’accélération posée à 1000m de l’arrivée. A cours de forme il revient sur les raisons de son échec : « Aujourd’hui j’ai la preuve que l’on ne prépare pas des championnats du monde en salle  en 10 jours. C’était un peu prétentieux de vouloir entrer en finale sans préparation. Je termine essoufflé comme je l’ai rarement été. Je n’ai pas de regret d’être venu, je suis juste déçu d’être éliminé si tôt. J’espère que la DTN ne regrettera pas de m’avoir amené, je suis le seul demi-fondeur et je ne fais pas honneur aux valeurs du demi-fond français. J’ai quand même pu prendre de l’expérience ici, notamment dans la gestion du stress, c’est un bon point pour Zurich qui se déroulera sur le même format de deux courses en 3 jours. En ce qui concerne ma course, j’étais bien jusqu’au 2000m je suis resté dans les pointes de Lagat, mais ensuite c’est allé trop vite, j’ai failli tomber tout seul tellement j’étais épuisé. Maintenant je vais aller me reposer une semaine, puis je partirai pour un mois de préparation à Cap Breton en Avril, j’enchainerai ensuite avec un mois de préparation à Font Romeu avec Mahiedine. L’objectif c’est 100% Zurich! »

Et du côté des internationaux ?

  • On l’a déjà évoqué, Sally Pearson a écrasé les séries du 60m haies. Outre le chrono (7″79) c’est sa puissance et sa facilité qui impressionnent. Elle devrait difficilement être inquiétée pour l’or…à moins que?
  • Blanka Vlasic (CRO) a frôlé l’élimination aux qualifications du saut en hauteur féminin. Elle n’a pas réussi à franchir la barre de qualification et s’est faite repêchée de justesse à la place. Un avertissement sérieux pour la star de la discipline.
  • Ashton Eaton (USA) est très bien lancé pour remporter l’Heptathlon. L’actuel détenteur du record du monde du Décathlon et de l’Heptathlon (6645 points) possède 3653 points au bout de quatre épreuves. Il sera dur à déloger de la première place, surtout que l’on sait que le bonhomme adore les grands championnats.
  • Les séries du 60m ont été remportées par Richard Kilty (GBR) en 6″53, Dwain Chambers (GBR) finit ée des séries avec un chrono de 6″57. Nesta Carter (JAM), finit quand à lui, avec le 4e chrono en 6″58.
  • La première médaille de ces championnats a été obtenues par Nadine Broersen (NED) qui remporte le pentathlon en l’absence de Jessica Ennis, avec un total de  4830 points.
  • Ryan Whiting (USA) remporte le concours du lancer de poids avec un jet à 22m05.