Mizuno Wave Rider 18 : Un succès qui ne se dément pas !

Sobre et Innovante Concernant le design, Mizuno vous sert cette année un dégradé Noir et blanc avec une pointe de vert et un écusson argenté « Wave Rider » à hauteur du talon, un look plutôt réussi. Le logo Mizuno est de nouveau brodé et non plus thermocollé comme sur la 17. Alors que la tendance était à … Continue reading Mizuno Wave Rider 18 : Un succès qui ne se dément pas !

19 février 2015

Sobre et Innovante

Concernant le design, Mizuno vous sert cette année un dégradé Noir et blanc avec une pointe de vert et un écusson argenté « Wave Rider » à hauteur du talon, un look plutôt réussi. Le logo Mizuno est de nouveau brodé et non plus thermocollé comme sur la 17. Alors que la tendance était à l’allègement depuis le modèle numéro 16, Mizuno a décidé de revenir en arrière avec 260 grammes au compteur contre 250 pour les Rider 17. Ce n’est pas un changement fondamental en termes de sensation mais cela confirme que cette chaussure n’a pas vocation principale à la vitesse. La Rider 18 est bien évidemment « équipée » de toutes les nouvelles technologies Mizuno avec entre autres un système d’amorti plus léger (U4ic), une semelle extérieure plus résistante (X10) et une atténuation des vibrations (SmoothRide).

Un confort appréciable sans en rajouter

Contrairement à la tendance actuelle « chaussons », la Rider 18 n’offre pas un confort excessif, pas de rembourrage et présente même un aspect un peu rigide pendant les premières minutes. C’est une chaussure qu’il faut façonner à son pied et après quelques heures, on ne regrette pas d’avoir persévéré. On se sent bien pendant les entrainements et ce, à diverses allures, du simple footing à la séance de VMA sur piste ou en nature. Il y a la place suffisante tant au niveau du talon que des orteils, une chaussure vraiment agréable à porter.

Un mélange intéressant d’amorti et de dynamisme

Le maintien est très bon avec un ajustement parfait avec le pied. Comme sur les précédentes versions, l’amorti, avec le système Wave, n’a plus à faire ses preuves, c’est le gros point fort de cette Rider 18, elle peut enchainer les kilomètres sans problèmes en atténuant les chocs et vibrations même si le drop de 12mm peu, au prime abord, être déconcertant. Le dynamisme reste excellent et la chaussure répond de très belle manière en accélérant le rythme de votre course.

Verdict : Mizuno Wave Rider 18, la chaussure polyvalente par excellence

La Rider 18 se positionne ainsi comme LA chaussure polyvalente, du 10km au marathon, celle qui vous accompagnera sur vos sorties longues et vos fartlecks. Pour les coureurs avides de records sur 10km, il est préférable de s’orienter vers les racers Sayonara ou Hitogami dans la gamme Mizuno. Les personnes ayant déjà adopté la Rider 17 ou des versions précédentes ne seront pas déroutées puisque cette nouvelle édition s’inscrit dans la continuité. Pour les autres, il ne vous reste plus qu’à tester ce modèle, vous ne serez pas déçus !

Caractéristiques

  • Amorti avant : 3/6
  • Amorti arrière : 5/6
  • Souplesse : 5/6
  • Poids : 260 g (43 H)
  • Type de chaussure : Neutre (universelle)
  • Drop : 12 mm
  • Prix : 140€

Notes

  • Confort : 4/5
  • Stabilité : 5/5
  • Dynamisme : 4/5
  • Accroche 4/5

Note de Nico : 17/20

Notre testeur 

  • Nicolas Dalmasso
  • 26ans, 1,78m, 68kg
  • Contrôleur aérien
  • Court depuis l’âge de 18 ans, 6 à 7 sorties hebdomadaires
  • 31min sur 10km, 1h12min sur semi-marathon, participera au Marathon de Paris cette année (objectif : moins de 2h35)

Retrouvez nos derniers tests :

Rejoignez-nous sur notre page Facebook : Runner’s World France, et suivez-nous sur notre twitter @RunnersWorldFra

Publicité

 

Publicité

Publicité

Vous aimerez aussi
 
Commentaires