PARTAGER

À l’approche de l’Eco-trail, nombreux sont les coureurs perdus dans leur choix de chaussures. Runnings ? Trails ? Légère ? Confortables ? On ne sait plus à quel saint se vouer. Nous devons l’avouer, chez Runner’s World nous nous prenons également la tête, d’autant que le choix qui s’offre à nous est large. Et pourtant, une chaussure a su, après de longues semaines de réflexion, tirer son épingle du jeu. Découvrez-ici notre test de la Brooks Pure Grit 3.

Légère

La Brooks Pure Grit 3 impressionne d’entrée avec des données techniques plus proches d’une running que d’une trail. En effet, son poids de 279 g (42,5 H) et son drop de 4 mm n’incitent pas à l’amener avec soi pour barouder. Mais, très vite, un doute s’installe quand on découvre ses crampons et son système Ballistic Rock Shield qui permet de lutter contre les chocs provenant du dessous de la semelle. Un système qui ne semble pas modifier la souplesse de la chaussure. Un ensemble de contrastes qui méritent une étude plus approfondie.

brooks 2

Quelle souplesse !

Pour notre test en vue de l’Eco-Trail de Paris, nous cherchions une chaussure capable d’apporter un certain confort et une bonne accroche sur les chemins mais surtout, une chaussure qui soit encore capable « d’envoyer » sur les 12 km de quais, si tant est qu’il reste des forces à déployer à ce stade de la course. Nous avons donc débuté notre test par…10 km de route. Si la chaussure n’était pas capable de satisfaire aux besoins du pied alors que la fraicheur est présente, il était dérisoire de penser qu’elle le ferait après 20 ou 40 km dans les jambes. Et là, émerveillement. Nous avions déjà rencontré des chaussures de trail très à l’aise sur route de part leur légèreté mais qui souffrait d’une certaine rigidité à l’impact. Ici, non seulement la chaussure est légère, non seulement elle est souple, mais en plus elle offre une foulée douce et agréable. Un bon point donc.

Une vrai trail

Le reste du test s’est déroulé sur le parcours de l’Eco-Trail ou dans les forêts avoisinantes. Sur terrains secs, on retrouve le même comportement que sur route avec un déroulé très agréable. En descente, la stabilité est assurée par les qualités intrinsèques du pied, bien maintenu par la bande latérale élastique comprise dans le mesh. Sur terrain gras (ce qui risque d’être le cas si la météo se confirme samedi), les crampons effectuent un travail impressionnant et permettent une bonne accroche ainsi qu’un débourrage efficace.

brooks 1

Attention au drop

Cette Brooks Pure Grit 3 est tellement confortable, souple et dynamique, qu’on en oublierait son drop de seulement 4 mm. Un non-initié ne devrait pas trop s’y risquer. Pour les autres, attention à la distance. Les tendons peuvent avoir tendance à tirer lorsque les kilomètres s’accumulent. C’est pourquoi nous encourageons le choix de cette chaussure pour le 30 km, allons tester l’expérience sur le 50 km samedi, mais la déconseillons pour le 80 km.

  • Amorti avant : 3/6
  • Amorti arrière : 3/6
  • Souplesse : 6/6
  • Poids : 279 g (42,5 H)
  • Drop : 4 mm
  • Prix : 120 €

Notes

  • Confort : 4/5
  • Stabilité : 4/5
  • Dynamisme : 5/5
  • Accroche : 4/5

Note Runner’s World : 17/20

Découvrez nos derniers tests :

Rejoignez-nous sur notre page Facebook : Runner’s World France, et suivez-nous sur notre twitter @RunnersWorldFra