Les meilleures montres GPS

Vous voulez vous (faire) offrir une montre GPS ? Très bonne idée ! Nous vous donnons tous les détails dont vous avez besoin sur cette sélection de 6 montres.

22 mars 2017
© TomTom

Il est de plus en plus rare de croiser des runners sans une montre GPS au poignet. Elles sont devenues indispensables. Si vous n’avez pas encore la votre et que vous souhaitez en faire l’acquisition, Runner’s World a testé pour vous les meilleures montres GPS disponible sur le marché.

APPLE WATCH NIKE +, 419 €

Contrairement à la version précédente, l’Apple Watch Nike + est équipée d’un GPS intégré qui capte le signal très rapidement. Plus besoin d’avoir son iPhone sur soi pour sortir courir, ce qui n’est pas négligeable. L’application Nike Running Club est parfaitement intégrée dans la montre, et affiche l’allure moyenne, la distance parcourue, le temps de course. Par ailleurs, la lisibilité des informations en course est impressionnante : l’écran OLED est très performant, même en plein soleil. Le bracelet en fluoélastomère est pratique : un fermoir s’emboîte dans l’une des perforations, et le reste du bracelet se glisse facilement en dessous du bracelet principal.

Pourquoi nous laimons : lisibilité, confort, et toutes les fonctionnalités d’une smartwatch !

Autonomie : 6 h en entraînement

GEONAUTE ONMOVE 220, 89,99 €

Une montre GPS à ce prix-là, c’est très attractif. Et pour celui qui cherche un outil peu encombrant pour lui fournir son allure instantanée, moyenne, distance parcourue et temps de course, c’est l’idéal. Le signal GPS est précis, malgré quelques difficultés de captation en ville quand le temps est nuageux. Les informations sont lisibles et la réactivité de la montre ne déçoit pas. De plus, elle est étanche, et propose des entraînements fractionnés personnalisables.

Pourquoi nous laimons : simplicité, prix, précision

Autonomie : 7 h en entraînement

GARMIN FORERUNNER 735 XT, 449,99 €

L’utilisation de la Forerunner 735 XT est très simple, en plus d’être agréable. Et ce n’est pas évident tant cette montre GPS  est complète. Tous les écrans de contrôle sont configurables comme on le souhaite, et la montre affiche jusqu’à 4 champs (distance, vitesse, allure, fréquence cardiaque par exemple) sur un seul écran. La précision du signal est excellente, et il est rare d’attendre plus de 10 secondes pour l’obtenir, même par temps nuageux et en ville. Le cardiofréquencemètre au poignet dépanne bien lorsqu’on ne dispose pas de ceinture abdominale.

Pourquoi nous laimons : précision, configuration et multisport.

Autonomie : 14h d’entraînement

POLAR M600, 349,90 €

Polar revient avec une nouvelle montre connectée destinée aux sportifs exigeants, la M600. Elle fonctionne sous Android Wear, le système Google et propose une synergie complète avec les smartphones Android. Les possibilités d’entrainement (auparavant réservées aux possesseurs de la Polar v800, le haut de gamme de Polar) sont quasi infinies. Une montre à porter au quotidien pour contrôler son activité physique (et son sommeil). Une seule pression sur l’écran couleur suffit pour commencer sa séance, et elle dispose de 4 Go de mémoire pour stocker sa musique.

Pourquoi nous laimons : Multifonction, configuration et musique

Autonomie : 8 h en entraînement

SUUNTO SPARTAN ULTRA, 699 €

La Spartan Ultra est une montre imposante, complète, et très évolutive compte tenu des nombreuses mises à jour de prévue. Son écran tactile est très pratique, surtout en course et même par temps de pluie, et vient palier les 2 boutons supprimés (comparés aux autres modèles de la marque), pour n’en laisser que 3. Les informations de course sont fiables et complètes, particulièrement lorsqu’on choisit le mode « 7 champs », qui inclut notamment le dénivelé positif, négatif, et l’altitude. Pour les traileurs, c’est donc une bénédiction, d’autant plus qu’elle propose une option navigation précise et lisible.

Pourquoi nous laimons : multi-activité (80 pré-enregistrées), finitions de qualité, altimètre barométrique

Autonomie : 18 h en entraînement

TOMTOM RUNNER 3 CARDIO + MUSIQUE, 249 €

Par rapport à la Runner 2, la principale évolution consiste en un suivi d’itinéraire. Vous découvrirez votre parcours en temps réel et pourrez revenir sur vos pas facilement. Le bouton principal situé en dessous de l’écran se révèle très pratique d’utilisation, au même titre que l’interface. La présence de 3 Go alloués à la musique, qui se diffuse via bluetooth. Idéal pour ceux qui courent en musique : plus besoin de téléphone ni de lecteur. Petit bémol pour la rapidité de captation de signal, notamment en ville (aucun problème en nature), mais la précision du suivi GPS est très bonne.

Pourquoi nous laimons : musique, simplicité, précision.

Autonomie : 5 h en entraînement avec musique.

Publicité

 

Publicité

Publicité

Vous aimerez aussi
 
Commentaires