Les 10 règles d’or pour perdre du poids

Le running reste l’une des meilleures méthodes pour perdre du poids. Voici nos 10 règles d’or pour vous aider à vous affiner et à vous affermir.

6 avril 2017

Perdre du poids ne se résume pas simplement à manger moins et courir plus. Vous devez manger mieux et vous entraîner plus efficacement. Voici les 10 règles d’or pour vous aider à enfin perdre vos 2 à 4 kilos tenaces.

1. VOUS ÊTES UNIQUE

Vous êtes le seul à vivre votre vie, avec vos objectifs, votre organisme, votre morphologie, vos blessures, votre programme d’entraînement, votre patron ou votre famille.

2. QUAND ÇA MARCHE, PAS D’EXCUSE 

Il est difficile de courir et de faire attention à son alimentation. Faites des choses que vous trouvez faciles et réalisables. N’achetez pas les aliments qui pourraient vous tenter.

3. QUAND ÇA NE MARCHE PLUS, ARRÊTEZ

Prenez au moins 1 semaine pour tester une nouvelle stratégie avant de la considérer comme insatisfaisante. Si vous n’observez aucun résultat après 2 mois de renforcement musculaire, essayez autre chose.

4. PRENEZ DES NOTES 

Enregistrez toutes vos courses. Idem pour le nombre de calories ingurgitées et dépensées. Une étude de 2008 publiée dans The American Journal of Preventine Medicine a révélé que, parmi 1 700 coureurs en surpoids, ceux qui tenaient un journal alimentaire plus de 5 jours par semaine ont perdu 2 fois plus de poids que ceux qui ne le faisaient pas.

5. PRENEZ VOTRE TEMPS 

Des scientifiques ont montré qu’il faut moins de 2 min pour ne plus penser à une fringale. Si vous rêvez de frites, dites-vous que vous en mangerez dans 2 min et allez faire un tour dehors. Vous les aurez sûrement oubliées en rentrant.

6. MANGEZ UNE POMME 

Vous avez vraiment faim ? Dans ce cas, une pomme vous rassasiera. Si vous avez envie de quelque chose en particulier, comme des frites, c’est que vous cherchez sûrement à remplir autre chose, comme votre ennui.

7. SORTEZ

Dans une étude publiée dans le numéro de juin 2014 du Journal of Environmental Psychology, les participants qui passaient du temps en pleine nature se sentaient plus ressourcés ; ils étaient de meilleure humeur, plus créatifs et plein de vitalité. Par ailleurs, ils sécrétaient moins de cortisol (hormone du stress) que les personnes citadines.

8. PARTAGEZ 

Une étude publiée dans le numéro de mai 2012 de la revue scientifique Obesity a révélé que, dans un programme où 34 % des participants avaient perdu au moins 5 % de leur masse corporelle, l’un des facteurs essentiels avait été « l’influence sociale » : des amis proches partageant les mêmes objectifs formaient une équipe et s’entraînaient ensemble.

9. FAITES DES COMPROMIS MAIS PAS DE SACRIFICES 

Si vos habitudes alimentaires et votre programme d’entraînement vous donnent l’impression de trop vous priver, vous isolent et vous rendent irritable, vous n’en tirerez rien. Changez quelque chose.

10. DÉFINISSEZ DES RÉCOMPENSES NON ALIMENTAIRES 

Faites une liste de 5 choses sans rapport avec la nourriture que vous aimeriez faire après avoir atteint votre objectif : un massage, une sortie entre amis, un voyage…

Advertisement
Publicité

 

Publicité

Publicité

Vous aimerez aussi
 
Commentaires