La playlist du coureur : juin 2017

Pour certains coureurs, la musique est indispensable lorsqu’ils s’entraînent. Voici la playlist Runner’s World !

8 juin 2017

Peu importe vos objectifs de course à pied, des morceaux adaptés peuvent booster votre mental. C’est pourquoi nous vous proposerons tous les mois une sélection à même de vous motiver. Car s’il est bien un des effets majeurs de la musique sur l’esprit, c’est sa faculté à détendre le cortex par l’envoi de dopamine, laquelle permet non seulement de ressentir moins de souffrance durant l’effort mais aussi de galvaniser une motivation en berne.

Que vous décidiez de préparer des 10 km, des semis ou des marathons, ou tout simplement perdre du poids ou garder la forme, découvrez la sélection des meilleurs albums de notre journaliste musical et coureur Julien Naït-Bouda.

JAIN, Zanaka

Bonhomie et insouciance traversent ce 1er disque d’une Toulousaine. Par les temps qui courent, il a tout pour chasser les idées noires.

YACHTCLUB, YachtClub

Doté d’un punch sans concession, le rock de ces Palois fait vaciller les genres pour une claque à la vertu régénératrice. Un véritable placebo contre la douleur…

MARVIN & GUY, Dance Abilities

Méconnu sur la scène électronique, le duo italien a signé un disque taillé pour le footing. Ample, rebondi, aérien, et la foulée se fait légère…

ACID ARAB, Musique de France 

Ce disque ne déroge pas à leur règle d’une rythmique pulsative faisant la part belle à l’Orient. Une goutte de sueur dans le désert.

CLIPPING, Splendor & Misery 

Un flow de malade et des basses bien trap établissent un climat d’urgence de tous les instants. Courir le feu aux fesses a aussi du bon.

Publicité

 
Tags : musique
Vous aimerez aussi
 

La playlist du coureur : mai 2017

Pour certains coureurs, la musique est indispensable lorsqu’ils s’entraînent. Voici la playlist Runner’s World !

11 mai 2017
© TomTom

Peu importe vos objectifs de course à pied, des morceaux adaptés peuvent booster votre mental. C’est pourquoi nous vous proposerons tous les mois une sélection à même de vous motiver. Car s’il est bien un des effets majeurs de la musique sur l’esprit, c’est sa faculté à détendre le cortex par l’envoi de dopamine, laquelle permet non seulement de ressentir moins de souffrance durant l’effort mais aussi de galvaniser une motivation en berne.

Que vous décidiez de préparer des 10 km, des semis ou des marathons, ou tout simplement perdre du poids ou garder la forme, découvrez la sélection des meilleurs albums de notre journaliste musical et coureur Julien Naït-Bouda.

REQUIN CHAGRIN, Requin Chagrin

Le premier opus de ce quatuor français, par ses cadences frénétiques et ses lignes de guitares surf rock éthérées, s’avère idéal pour le footing en bord de mer !

THE MYSTERY LIGHTS, The mystery lights

Les Américains n’ont pas leur pareil en matière d’indie rock généreux dans l’âme. Extatique et mélodique, ce disque se prête idéalement aux efforts courts mais intenses.

BADBADNOTGOOD, IV

Le cinquième album de la bande canadienne accompagnera délicatement vos foulées au lever du soleil comme à son coucher. De quoi aspirer à encore plus de sueur.

KAROL CONKA, Batuk Freak

Le disque de la Brésilienne mélange musique urbaine et traditionnelle, croisant hip hop, trap et samba. Un son éminemment sportif repris par Adidas en son temps.

WE HAVE BAND, Movements

Un titre idéal pour un album électro/pop aux tempos aussi divers qu’envoûtants. Les percus et synthés du groupe anglais seront parfaits pour une session nocturne.

Tags : musique
Vous aimerez aussi
 

Janvier 2017 / Running Mix

90 minutes pour garder le rythme en ce début d’année.

1 janvier 2017

Que vous entraînez pour un marathon ou réalisez votre échauffement matinal, des morceaux adaptés peuvent booster votre mental. C’est pourquoi, petite nouveauté de 2017, nous vous proposerons tous les mois une sélection à même de vous motiver.

Que vous décidiez de préparer des 10 km, des semis ou des marathons, ou tout simplement perdre du poids ou garder la forme, découvrez sans plus attendre la sélection de la rédaction et de nos lecteurs. Nouveautés ou classiques, écoutez et courrez !

Vous aimerez aussi
 

Faut-il courir en musique?

C’est une question récurrente, courir en musique est-il plus facile? Runner’s World France vous donne quelques éléments. Pour certains coureurs, courir en musique est indispensable tout au long de l’entrainement, voire même en course lorsqu’il s’agit de battre un chrono. Pour d’autres, la musique est un perturbateur qui empêche de se concentrer sur sa course, … Continue reading Faut-il courir en musique?

4 juillet 2014
Faut-il courir en musique?
Faut-il courir en musique?

C’est une question récurrente, courir en musique est-il plus facile? Runner’s World France vous donne quelques éléments.

Pour certains coureurs, courir en musique est indispensable tout au long de l’entrainement, voire même en course lorsqu’il s’agit de battre un chrono. Pour d’autres, la musique est un perturbateur qui empêche de se concentrer sur sa course, dangereux qui plus est (on n’entend pas la circulation, notamment). Alors, courir en musique, oui ou non? D’après une nouvelle étude parue dans Science et Sports, l’idéal ce serait avec ET sans ! Les athlètes soumis au test ont ainsi pu constater que leurs résultats s’amélioraient (avec une vitesse plus élevée en milieu de course) quand ils avaient utilisé un fond sonore musical…pendant l’échauffement, à raison de dix minutes avant de prendre le départ. L’étude ne dit pas en revanche s’ils avaient opté pour du rock ou du clasique. Mais une autre étude, parue dans Psychology of Sports and Exercise, montre que les morceaux avec paroles seraient plus efficaces que les morceaux purement instrumentaux.

A lire également :

Gagnez votre préparation sportive pour la prochaine saison avec Mon Stade en cliquant ici.

Rejoignez-nous sur notre page Facebook : Runner’s World France, et suivez-nous sur notre twitter @RunnersWorldFra

Vous aimerez aussi
 

4 façons de devenir votre propre coach

1. Planifiez Identifiez combien de temps vous passez à dormir, manger, travailler, regarder la télévision, lire, … par semaine. Ensuite, planifiez vos sessions le dimanche soir, mettez-les dans votre agenda et hiérarchisez votre course comme n’importe quel autre rendez-vous important. 2. Définissez vos objectifs de temps Quand vous savez combien d’heures vous allez vous entraîner, … Continue reading 4 façons de devenir votre propre coach

5 décembre 2013

1. Planifiez

Identifiez combien de temps vous passez à dormir, manger, travailler, regarder la télévision, lire, … par semaine. Ensuite, planifiez vos sessions le dimanche soir, mettez-les dans votre agenda et hiérarchisez votre course comme n’importe quel autre rendez-vous important.

2. Définissez vos objectifs de temps

Quand vous savez combien d’heures vous allez vous entraîner, basez votre objectif en termes de temps. Si vous pouvez vous entraîner pendant huit heures par semaine, 16 semaines avant un marathon, vous pourriez viser à vous améliorer de 30 secondes par semaine, ce qui permettrait de réduire votre temps de marathon de huit minutes !

3. Créez un entraîneur imaginaire

Qu’il soit un entraîneur méchant avec quelques railleries ou gentiment encourageant, un entraîneur « imaginaire » peut vous aider à gérer les moments difficiles.

4. Téléchargez de la musique motivante

La musique conduira votre foulée et vous permettra de rester concentré et motivé. Les meilleurs sons comprennent des intervalles de trois pas – une séance d’entraînement par intervalles de 40 minutes ou des longues playlist de deux heures conçues pour le marathon et demi- marathon.

Rejoignez-nous sur notre page Facebook : Runner’s World France, et suivez-nous sur notre twitter @RunnersWorldFra

Vous aimerez aussi
 

Courir en musique, un bien pour vous

Quel effet la musique a-t-elle sur nous ? La musique peut influencer notre état d’esprit. Non seulement elle peut améliorer notre humeur, elle peut aussi changer notre humeur. Elle peut détendre et dynamiser. La musique peut agir comme un compagnon pour n’importe quelle activité que vous vous engagez dans, de la lecture à l’exercice. Si … Continue reading Courir en musique, un bien pour vous

8 novembre 2013

Quel effet la musique a-t-elle sur nous ?

La musique peut influencer notre état d’esprit. Non seulement elle peut améliorer notre humeur, elle peut aussi changer notre humeur. Elle peut détendre et dynamiser. La musique peut agir comme un compagnon pour n’importe quelle activité que vous vous engagez dans, de la lecture à l’exercice. Si vous pouvez faire correspondre le tempo de la musique avec l’activité, il peut améliorer votre plaisir de cette activité.

Comment la musique peut aider à courir ?

La musique peut tromper votre esprit en vous faisant sentir moins fatigué au cours d’une séance d’entraînement, des exercices de mouvement particulièrement répétitifs comme la course. La recherche suggère que l’écoute de musique pendant l’exercice peut réduire la perception de l’effort et de la fatigue pouvant aller jusqu’à 12%. Si vous écoutez de la musique pendant la course, il peut vous distraire de l’effort réel de la course – que vous écoutez au rythme d’une chanson plutôt qu’un bruit sourd venant de votre rythme cardiaque.

Ça veut dire qu’un coureur est susceptible de courir plus longtemps ?

En réduisant votre sensation de fatigue, vous êtes plus susceptible de durer plus longtemps. Qui plus est, la recherche suggère que si vous restez en phase avec la musique, votre foulée sera plus rythmée et donc plus efficace. La marche dans le temps à un rythme musical améliore l’endurance de 15%.

Quel rythme avoir ?

Courir en rythme consiste à faire correspondre le rythme de la musique de votre vitesse de course pour soutenir vos efforts et, en accélérant la musique vers le haut, conduire votre foulée en cours d’exécution. Idéalement, le rythme se poursuivre tout au long de la chanson, c’est à dire qu’il ne devrait pas y avoir de changements de rythme pendant la chanson. Aussi, essayez de choisir des chansons avec un rythme similaire lors de l’élaboration d’une liste de lecture. Les produits tels que AudioFuel sont spécialisés en battements par minute de musique.

Courir au rythme de la musique peut-il aider à courir plus vite ?

Nous avons tendance à danser au rythme de la musique. De la même manière, avec la course, nous aurons naturellement tendance à rester en phase avec la vitesse de la musique.

Comment créer sa playlist ?

Vous devez choisir une musique appropriée à la tâche. Si vous voulez faire une course facile, choisissez la musique avec un BPM inférieur. Si vous vous sentez plus énergique, choisissez des chansons avec un BPM supérieur. Quel que soit votre choix, assurez-vous que c’est la musique que vous aimez écouter !

Que faire si je ne suis pas d’humeur à aller courir ?

Passer la porte peut être l’étape la plus difficile quand vous vous dites que tout ce que vous voulez, c’est une autre tasse de thé. La musique peut vous aider à entrer dans le mode d’exercice. Avoir quelques chansons peut vous motiver au début de votre piste de lecture.

Quels sont les conseils de sécurité lors d’une course en musique ?

Si vous courez dehors, vous avez besoin d’entendre ce qui se passe autour de vous. Vous devez être conscient de votre environnement en tout temps, y compris le trafic automobile, les cyclistes, les chiens et autres dangers potentiels.

Rejoignez-nous sur notre page Facebook : Runner’s World France, et suivez-nous sur notre twitter @RunnersWorldFra

Vous aimerez aussi
 

Nike nous met du hip-hop dans les oreilles

Rien de tel pour se motiver qu’une musique entraînante pour courir plus vite, plus longtemps. Le dilemme reste néanmoins le même pour tous : quelles chansons choisir ? Et au bout d’un certain temps, par lassitude, comment renouveler sa playlist ? Nike+ Original Run et le groupe De La Soul vous proposent un album écrit spécialement pour les … Continue reading Nike nous met du hip-hop dans les oreilles

19 juin 2009

Rien de tel pour se motiver qu’une musique entraînante pour courir plus vite, plus longtemps.

Le dilemme reste néanmoins le même pour tous : quelles chansons choisir ? Et au bout d’un certain temps, par lassitude, comment renouveler sa playlist ?

Nike+ Original Run et le groupe De La Soul vous proposent un album écrit spécialement pour les coureurs et les amateurs de hip-hop, Are you in ?. Ce cinquième album de la série lancé par la marque peut s’acheter sur Apple iTunes Store Music pour 9,99 euros ou se télécharger sur www.itunes.com/nikedelasoul

« Étant donné que notre truc, c’est vraiment d’arriver à faire bouger les gens physiquement, c’était vraiment le pied de […] donner à des coureurs le carburant sonore qui leur permet d’avaler des kilomètres » Posdnuos du groupe De La Soul

Pour approfondir le sujet, ne manquez pas notre dossier 100 % musical, avec les recommandations de la rédaction en matière d’équipements et les conseils de nos experts pour courir en musique sans risque. « Tout pour la musique », p. 58-63 du numéro juillet-août de votre Runner’s World.

Rejoignez-nous sur notre page Facebook : Runner’s World France, et suivez-nous sur notre twitter @RunnersWorldFra

Vous aimerez aussi
 

Bras de fer : Nike contre Belkin

Depuis l’apparition des lecteurs MP3 comme l’iPod, de nombreuses marques se sont succédées afin de concevoir des équipements faciles à emporter même pendant votre course.

19 avril 2008

Runner’s World a mis à l’épreuve le brassard de sport de Belkin et le Sport Armband de Nike. Lequel sortira gagnant de nos tests ?

BRASSARD SPORT POUR IPOD, BELKIN, 30 €

Ce brassard de sport pour iPod (ou iPhone) devrait vous permettre de concilier musique et course à pied sans effort et sans être gêner par des accesssoires coincés dans une ceinture, un sac à dos, une mini poche ou une chaussette. Mince et discret, il se glisse autour du bras comme un véritable brassard. Il comprend même une pochette de rangement pour y déposer une clé de vestiaires ou des écouteurs. Et aucun risque de rayer l’écran de votre super iPod, ce brassard est équipé d’une protection plastifiée assez épaisse.

prix : 4/5
qualité : 3/5
design : 3/5
confort : 4/5
renseignements : www.belkin.com

SPORT ARMBAND, NIKE, 35 EUROS

Le Nike Sport Armband est l’outil idéal pour ranger l’iPod nano. La fenêtre résistante permet d’accéder aux touches tactiles pour faire défiler vos chansons, d’activer leur Powersong et de contrôler vos séances en temps voulu. Conçu à partir d’un tissu doux et résistant, le Nike Sport Armband est sans couture. La fermeture réglable vous permet d’adapter ce brassard à votre bras. Nike a même incrusté un motif réfléchissant pour vous permettre de rester visible lorsque vous courez en pleine nuit.

prix : 3/5
qualité : 3,5 /5
design : 4/5
confort : 4/5

renseignements : www.nikeplus.com,

Verdict : le Sport Armband pour iPod prend une légére avance sur son concurrent le Brassard Sport de Belkin. La longueur de la fermeture à Velcro du brassard Belkin n’est pas adaptée aux bras trop fins. En plus, par soucis de discrétion et de design, Belkin a choisi de ne pas intégrer complètement le lecteur MP3 dans le brassard. Résultat, le lecteur n’est pas entièrement stabilisé. Pendant la course, on n’oublie pas sa présence.

Vous aimerez aussi
 

La playlist du coureur : juin 2017

Pour certains coureurs, la musique est indispensable lorsqu’ils s’entraînent. Voici la playlist Runner’s World !

8 juin 2017

Peu importe vos objectifs de course à pied, des morceaux adaptés peuvent booster votre mental. C’est pourquoi nous vous proposerons tous les mois une sélection à même de vous motiver. Car s’il est bien un des effets majeurs de la musique sur l’esprit, c’est sa faculté à détendre le cortex par l’envoi de dopamine, laquelle permet non seulement de ressentir moins de souffrance durant l’effort mais aussi de galvaniser une motivation en berne.

Que vous décidiez de préparer des 10 km, des semis ou des marathons, ou tout simplement perdre du poids ou garder la forme, découvrez la sélection des meilleurs albums de notre journaliste musical et coureur Julien Naït-Bouda.

JAIN, Zanaka

Bonhomie et insouciance traversent ce 1er disque d’une Toulousaine. Par les temps qui courent, il a tout pour chasser les idées noires.

YACHTCLUB, YachtClub

Doté d’un punch sans concession, le rock de ces Palois fait vaciller les genres pour une claque à la vertu régénératrice. Un véritable placebo contre la douleur…

MARVIN & GUY, Dance Abilities

Méconnu sur la scène électronique, le duo italien a signé un disque taillé pour le footing. Ample, rebondi, aérien, et la foulée se fait légère…

ACID ARAB, Musique de France 

Ce disque ne déroge pas à leur règle d’une rythmique pulsative faisant la part belle à l’Orient. Une goutte de sueur dans le désert.

CLIPPING, Splendor & Misery 

Un flow de malade et des basses bien trap établissent un climat d’urgence de tous les instants. Courir le feu aux fesses a aussi du bon.

Tags : musique
Vous aimerez aussi
 

La playlist du coureur : mai 2017

Pour certains coureurs, la musique est indispensable lorsqu’ils s’entraînent. Voici la playlist Runner’s World !

11 mai 2017
© TomTom

Peu importe vos objectifs de course à pied, des morceaux adaptés peuvent booster votre mental. C’est pourquoi nous vous proposerons tous les mois une sélection à même de vous motiver. Car s’il est bien un des effets majeurs de la musique sur l’esprit, c’est sa faculté à détendre le cortex par l’envoi de dopamine, laquelle permet non seulement de ressentir moins de souffrance durant l’effort mais aussi de galvaniser une motivation en berne.

Que vous décidiez de préparer des 10 km, des semis ou des marathons, ou tout simplement perdre du poids ou garder la forme, découvrez la sélection des meilleurs albums de notre journaliste musical et coureur Julien Naït-Bouda.

REQUIN CHAGRIN, Requin Chagrin

Le premier opus de ce quatuor français, par ses cadences frénétiques et ses lignes de guitares surf rock éthérées, s’avère idéal pour le footing en bord de mer !

THE MYSTERY LIGHTS, The mystery lights

Les Américains n’ont pas leur pareil en matière d’indie rock généreux dans l’âme. Extatique et mélodique, ce disque se prête idéalement aux efforts courts mais intenses.

BADBADNOTGOOD, IV

Le cinquième album de la bande canadienne accompagnera délicatement vos foulées au lever du soleil comme à son coucher. De quoi aspirer à encore plus de sueur.

KAROL CONKA, Batuk Freak

Le disque de la Brésilienne mélange musique urbaine et traditionnelle, croisant hip hop, trap et samba. Un son éminemment sportif repris par Adidas en son temps.

WE HAVE BAND, Movements

Un titre idéal pour un album électro/pop aux tempos aussi divers qu’envoûtants. Les percus et synthés du groupe anglais seront parfaits pour une session nocturne.

Tags : musique
Vous aimerez aussi
 

Janvier 2017 / Running Mix

90 minutes pour garder le rythme en ce début d’année.

1 janvier 2017

Que vous entraînez pour un marathon ou réalisez votre échauffement matinal, des morceaux adaptés peuvent booster votre mental. C’est pourquoi, petite nouveauté de 2017, nous vous proposerons tous les mois une sélection à même de vous motiver.

Que vous décidiez de préparer des 10 km, des semis ou des marathons, ou tout simplement perdre du poids ou garder la forme, découvrez sans plus attendre la sélection de la rédaction et de nos lecteurs. Nouveautés ou classiques, écoutez et courrez !

Vous aimerez aussi
 

Faut-il courir en musique?

C’est une question récurrente, courir en musique est-il plus facile? Runner’s World France vous donne quelques éléments. Pour certains coureurs, courir en musique est indispensable tout au long de l’entrainement, voire même en course lorsqu’il s’agit de battre un chrono. Pour d’autres, la musique est un perturbateur qui empêche de se concentrer sur sa course, … Continue reading Faut-il courir en musique?

4 juillet 2014
Faut-il courir en musique?
Faut-il courir en musique?

C’est une question récurrente, courir en musique est-il plus facile? Runner’s World France vous donne quelques éléments.

Pour certains coureurs, courir en musique est indispensable tout au long de l’entrainement, voire même en course lorsqu’il s’agit de battre un chrono. Pour d’autres, la musique est un perturbateur qui empêche de se concentrer sur sa course, dangereux qui plus est (on n’entend pas la circulation, notamment). Alors, courir en musique, oui ou non? D’après une nouvelle étude parue dans Science et Sports, l’idéal ce serait avec ET sans ! Les athlètes soumis au test ont ainsi pu constater que leurs résultats s’amélioraient (avec une vitesse plus élevée en milieu de course) quand ils avaient utilisé un fond sonore musical…pendant l’échauffement, à raison de dix minutes avant de prendre le départ. L’étude ne dit pas en revanche s’ils avaient opté pour du rock ou du clasique. Mais une autre étude, parue dans Psychology of Sports and Exercise, montre que les morceaux avec paroles seraient plus efficaces que les morceaux purement instrumentaux.

A lire également :

Gagnez votre préparation sportive pour la prochaine saison avec Mon Stade en cliquant ici.

Rejoignez-nous sur notre page Facebook : Runner’s World France, et suivez-nous sur notre twitter @RunnersWorldFra

Vous aimerez aussi
 

4 façons de devenir votre propre coach

1. Planifiez Identifiez combien de temps vous passez à dormir, manger, travailler, regarder la télévision, lire, … par semaine. Ensuite, planifiez vos sessions le dimanche soir, mettez-les dans votre agenda et hiérarchisez votre course comme n’importe quel autre rendez-vous important. 2. Définissez vos objectifs de temps Quand vous savez combien d’heures vous allez vous entraîner, … Continue reading 4 façons de devenir votre propre coach

5 décembre 2013

1. Planifiez

Identifiez combien de temps vous passez à dormir, manger, travailler, regarder la télévision, lire, … par semaine. Ensuite, planifiez vos sessions le dimanche soir, mettez-les dans votre agenda et hiérarchisez votre course comme n’importe quel autre rendez-vous important.

2. Définissez vos objectifs de temps

Quand vous savez combien d’heures vous allez vous entraîner, basez votre objectif en termes de temps. Si vous pouvez vous entraîner pendant huit heures par semaine, 16 semaines avant un marathon, vous pourriez viser à vous améliorer de 30 secondes par semaine, ce qui permettrait de réduire votre temps de marathon de huit minutes !

3. Créez un entraîneur imaginaire

Qu’il soit un entraîneur méchant avec quelques railleries ou gentiment encourageant, un entraîneur « imaginaire » peut vous aider à gérer les moments difficiles.

4. Téléchargez de la musique motivante

La musique conduira votre foulée et vous permettra de rester concentré et motivé. Les meilleurs sons comprennent des intervalles de trois pas – une séance d’entraînement par intervalles de 40 minutes ou des longues playlist de deux heures conçues pour le marathon et demi- marathon.

Rejoignez-nous sur notre page Facebook : Runner’s World France, et suivez-nous sur notre twitter @RunnersWorldFra

Vous aimerez aussi
 

Courir en musique, un bien pour vous

Quel effet la musique a-t-elle sur nous ? La musique peut influencer notre état d’esprit. Non seulement elle peut améliorer notre humeur, elle peut aussi changer notre humeur. Elle peut détendre et dynamiser. La musique peut agir comme un compagnon pour n’importe quelle activité que vous vous engagez dans, de la lecture à l’exercice. Si … Continue reading Courir en musique, un bien pour vous

8 novembre 2013

Quel effet la musique a-t-elle sur nous ?

La musique peut influencer notre état d’esprit. Non seulement elle peut améliorer notre humeur, elle peut aussi changer notre humeur. Elle peut détendre et dynamiser. La musique peut agir comme un compagnon pour n’importe quelle activité que vous vous engagez dans, de la lecture à l’exercice. Si vous pouvez faire correspondre le tempo de la musique avec l’activité, il peut améliorer votre plaisir de cette activité.

Comment la musique peut aider à courir ?

La musique peut tromper votre esprit en vous faisant sentir moins fatigué au cours d’une séance d’entraînement, des exercices de mouvement particulièrement répétitifs comme la course. La recherche suggère que l’écoute de musique pendant l’exercice peut réduire la perception de l’effort et de la fatigue pouvant aller jusqu’à 12%. Si vous écoutez de la musique pendant la course, il peut vous distraire de l’effort réel de la course – que vous écoutez au rythme d’une chanson plutôt qu’un bruit sourd venant de votre rythme cardiaque.

Ça veut dire qu’un coureur est susceptible de courir plus longtemps ?

En réduisant votre sensation de fatigue, vous êtes plus susceptible de durer plus longtemps. Qui plus est, la recherche suggère que si vous restez en phase avec la musique, votre foulée sera plus rythmée et donc plus efficace. La marche dans le temps à un rythme musical améliore l’endurance de 15%.

Quel rythme avoir ?

Courir en rythme consiste à faire correspondre le rythme de la musique de votre vitesse de course pour soutenir vos efforts et, en accélérant la musique vers le haut, conduire votre foulée en cours d’exécution. Idéalement, le rythme se poursuivre tout au long de la chanson, c’est à dire qu’il ne devrait pas y avoir de changements de rythme pendant la chanson. Aussi, essayez de choisir des chansons avec un rythme similaire lors de l’élaboration d’une liste de lecture. Les produits tels que AudioFuel sont spécialisés en battements par minute de musique.

Courir au rythme de la musique peut-il aider à courir plus vite ?

Nous avons tendance à danser au rythme de la musique. De la même manière, avec la course, nous aurons naturellement tendance à rester en phase avec la vitesse de la musique.

Comment créer sa playlist ?

Vous devez choisir une musique appropriée à la tâche. Si vous voulez faire une course facile, choisissez la musique avec un BPM inférieur. Si vous vous sentez plus énergique, choisissez des chansons avec un BPM supérieur. Quel que soit votre choix, assurez-vous que c’est la musique que vous aimez écouter !

Que faire si je ne suis pas d’humeur à aller courir ?

Passer la porte peut être l’étape la plus difficile quand vous vous dites que tout ce que vous voulez, c’est une autre tasse de thé. La musique peut vous aider à entrer dans le mode d’exercice. Avoir quelques chansons peut vous motiver au début de votre piste de lecture.

Quels sont les conseils de sécurité lors d’une course en musique ?

Si vous courez dehors, vous avez besoin d’entendre ce qui se passe autour de vous. Vous devez être conscient de votre environnement en tout temps, y compris le trafic automobile, les cyclistes, les chiens et autres dangers potentiels.

Rejoignez-nous sur notre page Facebook : Runner’s World France, et suivez-nous sur notre twitter @RunnersWorldFra

Vous aimerez aussi
 

Nike nous met du hip-hop dans les oreilles

Rien de tel pour se motiver qu’une musique entraînante pour courir plus vite, plus longtemps. Le dilemme reste néanmoins le même pour tous : quelles chansons choisir ? Et au bout d’un certain temps, par lassitude, comment renouveler sa playlist ? Nike+ Original Run et le groupe De La Soul vous proposent un album écrit spécialement pour les … Continue reading Nike nous met du hip-hop dans les oreilles

19 juin 2009

Rien de tel pour se motiver qu’une musique entraînante pour courir plus vite, plus longtemps.

Le dilemme reste néanmoins le même pour tous : quelles chansons choisir ? Et au bout d’un certain temps, par lassitude, comment renouveler sa playlist ?

Nike+ Original Run et le groupe De La Soul vous proposent un album écrit spécialement pour les coureurs et les amateurs de hip-hop, Are you in ?. Ce cinquième album de la série lancé par la marque peut s’acheter sur Apple iTunes Store Music pour 9,99 euros ou se télécharger sur www.itunes.com/nikedelasoul

« Étant donné que notre truc, c’est vraiment d’arriver à faire bouger les gens physiquement, c’était vraiment le pied de […] donner à des coureurs le carburant sonore qui leur permet d’avaler des kilomètres » Posdnuos du groupe De La Soul

Pour approfondir le sujet, ne manquez pas notre dossier 100 % musical, avec les recommandations de la rédaction en matière d’équipements et les conseils de nos experts pour courir en musique sans risque. « Tout pour la musique », p. 58-63 du numéro juillet-août de votre Runner’s World.

Rejoignez-nous sur notre page Facebook : Runner’s World France, et suivez-nous sur notre twitter @RunnersWorldFra

Vous aimerez aussi
 

Bras de fer : Nike contre Belkin

Depuis l’apparition des lecteurs MP3 comme l’iPod, de nombreuses marques se sont succédées afin de concevoir des équipements faciles à emporter même pendant votre course.

19 avril 2008

Runner’s World a mis à l’épreuve le brassard de sport de Belkin et le Sport Armband de Nike. Lequel sortira gagnant de nos tests ?

BRASSARD SPORT POUR IPOD, BELKIN, 30 €

Ce brassard de sport pour iPod (ou iPhone) devrait vous permettre de concilier musique et course à pied sans effort et sans être gêner par des accesssoires coincés dans une ceinture, un sac à dos, une mini poche ou une chaussette. Mince et discret, il se glisse autour du bras comme un véritable brassard. Il comprend même une pochette de rangement pour y déposer une clé de vestiaires ou des écouteurs. Et aucun risque de rayer l’écran de votre super iPod, ce brassard est équipé d’une protection plastifiée assez épaisse.

prix : 4/5
qualité : 3/5
design : 3/5
confort : 4/5
renseignements : www.belkin.com

SPORT ARMBAND, NIKE, 35 EUROS

Le Nike Sport Armband est l’outil idéal pour ranger l’iPod nano. La fenêtre résistante permet d’accéder aux touches tactiles pour faire défiler vos chansons, d’activer leur Powersong et de contrôler vos séances en temps voulu. Conçu à partir d’un tissu doux et résistant, le Nike Sport Armband est sans couture. La fermeture réglable vous permet d’adapter ce brassard à votre bras. Nike a même incrusté un motif réfléchissant pour vous permettre de rester visible lorsque vous courez en pleine nuit.

prix : 3/5
qualité : 3,5 /5
design : 4/5
confort : 4/5

renseignements : www.nikeplus.com,

Verdict : le Sport Armband pour iPod prend une légére avance sur son concurrent le Brassard Sport de Belkin. La longueur de la fermeture à Velcro du brassard Belkin n’est pas adaptée aux bras trop fins. En plus, par soucis de discrétion et de design, Belkin a choisi de ne pas intégrer complètement le lecteur MP3 dans le brassard. Résultat, le lecteur n’est pas entièrement stabilisé. Pendant la course, on n’oublie pas sa présence.

Vous aimerez aussi
 

La playlist du coureur : juin 2017

Pour certains coureurs, la musique est indispensable lorsqu’ils s’entraînent. Voici la playlist Runner’s World !

8 juin 2017

Peu importe vos objectifs de course à pied, des morceaux adaptés peuvent booster votre mental. C’est pourquoi nous vous proposerons tous les mois une sélection à même de vous motiver. Car s’il est bien un des effets majeurs de la musique sur l’esprit, c’est sa faculté à détendre le cortex par l’envoi de dopamine, laquelle permet non seulement de ressentir moins de souffrance durant l’effort mais aussi de galvaniser une motivation en berne.

Que vous décidiez de préparer des 10 km, des semis ou des marathons, ou tout simplement perdre du poids ou garder la forme, découvrez la sélection des meilleurs albums de notre journaliste musical et coureur Julien Naït-Bouda.

JAIN, Zanaka

Bonhomie et insouciance traversent ce 1er disque d’une Toulousaine. Par les temps qui courent, il a tout pour chasser les idées noires.

YACHTCLUB, YachtClub

Doté d’un punch sans concession, le rock de ces Palois fait vaciller les genres pour une claque à la vertu régénératrice. Un véritable placebo contre la douleur…

MARVIN & GUY, Dance Abilities

Méconnu sur la scène électronique, le duo italien a signé un disque taillé pour le footing. Ample, rebondi, aérien, et la foulée se fait légère…

ACID ARAB, Musique de France 

Ce disque ne déroge pas à leur règle d’une rythmique pulsative faisant la part belle à l’Orient. Une goutte de sueur dans le désert.

CLIPPING, Splendor & Misery 

Un flow de malade et des basses bien trap établissent un climat d’urgence de tous les instants. Courir le feu aux fesses a aussi du bon.

Tags : musique
Vous aimerez aussi
 

La playlist du coureur : mai 2017

Pour certains coureurs, la musique est indispensable lorsqu’ils s’entraînent. Voici la playlist Runner’s World !

11 mai 2017
© TomTom

Peu importe vos objectifs de course à pied, des morceaux adaptés peuvent booster votre mental. C’est pourquoi nous vous proposerons tous les mois une sélection à même de vous motiver. Car s’il est bien un des effets majeurs de la musique sur l’esprit, c’est sa faculté à détendre le cortex par l’envoi de dopamine, laquelle permet non seulement de ressentir moins de souffrance durant l’effort mais aussi de galvaniser une motivation en berne.

Que vous décidiez de préparer des 10 km, des semis ou des marathons, ou tout simplement perdre du poids ou garder la forme, découvrez la sélection des meilleurs albums de notre journaliste musical et coureur Julien Naït-Bouda.

REQUIN CHAGRIN, Requin Chagrin

Le premier opus de ce quatuor français, par ses cadences frénétiques et ses lignes de guitares surf rock éthérées, s’avère idéal pour le footing en bord de mer !

THE MYSTERY LIGHTS, The mystery lights

Les Américains n’ont pas leur pareil en matière d’indie rock généreux dans l’âme. Extatique et mélodique, ce disque se prête idéalement aux efforts courts mais intenses.

BADBADNOTGOOD, IV

Le cinquième album de la bande canadienne accompagnera délicatement vos foulées au lever du soleil comme à son coucher. De quoi aspirer à encore plus de sueur.

KAROL CONKA, Batuk Freak

Le disque de la Brésilienne mélange musique urbaine et traditionnelle, croisant hip hop, trap et samba. Un son éminemment sportif repris par Adidas en son temps.

WE HAVE BAND, Movements

Un titre idéal pour un album électro/pop aux tempos aussi divers qu’envoûtants. Les percus et synthés du groupe anglais seront parfaits pour une session nocturne.

Tags : musique
Vous aimerez aussi
 

Janvier 2017 / Running Mix

90 minutes pour garder le rythme en ce début d’année.

1 janvier 2017

Que vous entraînez pour un marathon ou réalisez votre échauffement matinal, des morceaux adaptés peuvent booster votre mental. C’est pourquoi, petite nouveauté de 2017, nous vous proposerons tous les mois une sélection à même de vous motiver.

Que vous décidiez de préparer des 10 km, des semis ou des marathons, ou tout simplement perdre du poids ou garder la forme, découvrez sans plus attendre la sélection de la rédaction et de nos lecteurs. Nouveautés ou classiques, écoutez et courrez !

Vous aimerez aussi
 

Faut-il courir en musique?

C’est une question récurrente, courir en musique est-il plus facile? Runner’s World France vous donne quelques éléments. Pour certains coureurs, courir en musique est indispensable tout au long de l’entrainement, voire même en course lorsqu’il s’agit de battre un chrono. Pour d’autres, la musique est un perturbateur qui empêche de se concentrer sur sa course, … Continue reading Faut-il courir en musique?

4 juillet 2014
Faut-il courir en musique?
Faut-il courir en musique?

C’est une question récurrente, courir en musique est-il plus facile? Runner’s World France vous donne quelques éléments.

Pour certains coureurs, courir en musique est indispensable tout au long de l’entrainement, voire même en course lorsqu’il s’agit de battre un chrono. Pour d’autres, la musique est un perturbateur qui empêche de se concentrer sur sa course, dangereux qui plus est (on n’entend pas la circulation, notamment). Alors, courir en musique, oui ou non? D’après une nouvelle étude parue dans Science et Sports, l’idéal ce serait avec ET sans ! Les athlètes soumis au test ont ainsi pu constater que leurs résultats s’amélioraient (avec une vitesse plus élevée en milieu de course) quand ils avaient utilisé un fond sonore musical…pendant l’échauffement, à raison de dix minutes avant de prendre le départ. L’étude ne dit pas en revanche s’ils avaient opté pour du rock ou du clasique. Mais une autre étude, parue dans Psychology of Sports and Exercise, montre que les morceaux avec paroles seraient plus efficaces que les morceaux purement instrumentaux.

A lire également :

Gagnez votre préparation sportive pour la prochaine saison avec Mon Stade en cliquant ici.

Rejoignez-nous sur notre page Facebook : Runner’s World France, et suivez-nous sur notre twitter @RunnersWorldFra

Vous aimerez aussi
 

4 façons de devenir votre propre coach

1. Planifiez Identifiez combien de temps vous passez à dormir, manger, travailler, regarder la télévision, lire, … par semaine. Ensuite, planifiez vos sessions le dimanche soir, mettez-les dans votre agenda et hiérarchisez votre course comme n’importe quel autre rendez-vous important. 2. Définissez vos objectifs de temps Quand vous savez combien d’heures vous allez vous entraîner, … Continue reading 4 façons de devenir votre propre coach

5 décembre 2013

1. Planifiez

Identifiez combien de temps vous passez à dormir, manger, travailler, regarder la télévision, lire, … par semaine. Ensuite, planifiez vos sessions le dimanche soir, mettez-les dans votre agenda et hiérarchisez votre course comme n’importe quel autre rendez-vous important.

2. Définissez vos objectifs de temps

Quand vous savez combien d’heures vous allez vous entraîner, basez votre objectif en termes de temps. Si vous pouvez vous entraîner pendant huit heures par semaine, 16 semaines avant un marathon, vous pourriez viser à vous améliorer de 30 secondes par semaine, ce qui permettrait de réduire votre temps de marathon de huit minutes !

3. Créez un entraîneur imaginaire

Qu’il soit un entraîneur méchant avec quelques railleries ou gentiment encourageant, un entraîneur « imaginaire » peut vous aider à gérer les moments difficiles.

4. Téléchargez de la musique motivante

La musique conduira votre foulée et vous permettra de rester concentré et motivé. Les meilleurs sons comprennent des intervalles de trois pas – une séance d’entraînement par intervalles de 40 minutes ou des longues playlist de deux heures conçues pour le marathon et demi- marathon.

Rejoignez-nous sur notre page Facebook : Runner’s World France, et suivez-nous sur notre twitter @RunnersWorldFra

Vous aimerez aussi
 

Courir en musique, un bien pour vous

Quel effet la musique a-t-elle sur nous ? La musique peut influencer notre état d’esprit. Non seulement elle peut améliorer notre humeur, elle peut aussi changer notre humeur. Elle peut détendre et dynamiser. La musique peut agir comme un compagnon pour n’importe quelle activité que vous vous engagez dans, de la lecture à l’exercice. Si … Continue reading Courir en musique, un bien pour vous

8 novembre 2013

Quel effet la musique a-t-elle sur nous ?

La musique peut influencer notre état d’esprit. Non seulement elle peut améliorer notre humeur, elle peut aussi changer notre humeur. Elle peut détendre et dynamiser. La musique peut agir comme un compagnon pour n’importe quelle activité que vous vous engagez dans, de la lecture à l’exercice. Si vous pouvez faire correspondre le tempo de la musique avec l’activité, il peut améliorer votre plaisir de cette activité.

Comment la musique peut aider à courir ?

La musique peut tromper votre esprit en vous faisant sentir moins fatigué au cours d’une séance d’entraînement, des exercices de mouvement particulièrement répétitifs comme la course. La recherche suggère que l’écoute de musique pendant l’exercice peut réduire la perception de l’effort et de la fatigue pouvant aller jusqu’à 12%. Si vous écoutez de la musique pendant la course, il peut vous distraire de l’effort réel de la course – que vous écoutez au rythme d’une chanson plutôt qu’un bruit sourd venant de votre rythme cardiaque.

Ça veut dire qu’un coureur est susceptible de courir plus longtemps ?

En réduisant votre sensation de fatigue, vous êtes plus susceptible de durer plus longtemps. Qui plus est, la recherche suggère que si vous restez en phase avec la musique, votre foulée sera plus rythmée et donc plus efficace. La marche dans le temps à un rythme musical améliore l’endurance de 15%.

Quel rythme avoir ?

Courir en rythme consiste à faire correspondre le rythme de la musique de votre vitesse de course pour soutenir vos efforts et, en accélérant la musique vers le haut, conduire votre foulée en cours d’exécution. Idéalement, le rythme se poursuivre tout au long de la chanson, c’est à dire qu’il ne devrait pas y avoir de changements de rythme pendant la chanson. Aussi, essayez de choisir des chansons avec un rythme similaire lors de l’élaboration d’une liste de lecture. Les produits tels que AudioFuel sont spécialisés en battements par minute de musique.

Courir au rythme de la musique peut-il aider à courir plus vite ?

Nous avons tendance à danser au rythme de la musique. De la même manière, avec la course, nous aurons naturellement tendance à rester en phase avec la vitesse de la musique.

Comment créer sa playlist ?

Vous devez choisir une musique appropriée à la tâche. Si vous voulez faire une course facile, choisissez la musique avec un BPM inférieur. Si vous vous sentez plus énergique, choisissez des chansons avec un BPM supérieur. Quel que soit votre choix, assurez-vous que c’est la musique que vous aimez écouter !

Que faire si je ne suis pas d’humeur à aller courir ?

Passer la porte peut être l’étape la plus difficile quand vous vous dites que tout ce que vous voulez, c’est une autre tasse de thé. La musique peut vous aider à entrer dans le mode d’exercice. Avoir quelques chansons peut vous motiver au début de votre piste de lecture.

Quels sont les conseils de sécurité lors d’une course en musique ?

Si vous courez dehors, vous avez besoin d’entendre ce qui se passe autour de vous. Vous devez être conscient de votre environnement en tout temps, y compris le trafic automobile, les cyclistes, les chiens et autres dangers potentiels.

Rejoignez-nous sur notre page Facebook : Runner’s World France, et suivez-nous sur notre twitter @RunnersWorldFra

Vous aimerez aussi
 

Nike nous met du hip-hop dans les oreilles

Rien de tel pour se motiver qu’une musique entraînante pour courir plus vite, plus longtemps. Le dilemme reste néanmoins le même pour tous : quelles chansons choisir ? Et au bout d’un certain temps, par lassitude, comment renouveler sa playlist ? Nike+ Original Run et le groupe De La Soul vous proposent un album écrit spécialement pour les … Continue reading Nike nous met du hip-hop dans les oreilles

19 juin 2009

Rien de tel pour se motiver qu’une musique entraînante pour courir plus vite, plus longtemps.

Le dilemme reste néanmoins le même pour tous : quelles chansons choisir ? Et au bout d’un certain temps, par lassitude, comment renouveler sa playlist ?

Nike+ Original Run et le groupe De La Soul vous proposent un album écrit spécialement pour les coureurs et les amateurs de hip-hop, Are you in ?. Ce cinquième album de la série lancé par la marque peut s’acheter sur Apple iTunes Store Music pour 9,99 euros ou se télécharger sur www.itunes.com/nikedelasoul

« Étant donné que notre truc, c’est vraiment d’arriver à faire bouger les gens physiquement, c’était vraiment le pied de […] donner à des coureurs le carburant sonore qui leur permet d’avaler des kilomètres » Posdnuos du groupe De La Soul

Pour approfondir le sujet, ne manquez pas notre dossier 100 % musical, avec les recommandations de la rédaction en matière d’équipements et les conseils de nos experts pour courir en musique sans risque. « Tout pour la musique », p. 58-63 du numéro juillet-août de votre Runner’s World.

Rejoignez-nous sur notre page Facebook : Runner’s World France, et suivez-nous sur notre twitter @RunnersWorldFra

Vous aimerez aussi
 

Bras de fer : Nike contre Belkin

Depuis l’apparition des lecteurs MP3 comme l’iPod, de nombreuses marques se sont succédées afin de concevoir des équipements faciles à emporter même pendant votre course.

19 avril 2008

Runner’s World a mis à l’épreuve le brassard de sport de Belkin et le Sport Armband de Nike. Lequel sortira gagnant de nos tests ?

BRASSARD SPORT POUR IPOD, BELKIN, 30 €

Ce brassard de sport pour iPod (ou iPhone) devrait vous permettre de concilier musique et course à pied sans effort et sans être gêner par des accesssoires coincés dans une ceinture, un sac à dos, une mini poche ou une chaussette. Mince et discret, il se glisse autour du bras comme un véritable brassard. Il comprend même une pochette de rangement pour y déposer une clé de vestiaires ou des écouteurs. Et aucun risque de rayer l’écran de votre super iPod, ce brassard est équipé d’une protection plastifiée assez épaisse.

prix : 4/5
qualité : 3/5
design : 3/5
confort : 4/5
renseignements : www.belkin.com

SPORT ARMBAND, NIKE, 35 EUROS

Le Nike Sport Armband est l’outil idéal pour ranger l’iPod nano. La fenêtre résistante permet d’accéder aux touches tactiles pour faire défiler vos chansons, d’activer leur Powersong et de contrôler vos séances en temps voulu. Conçu à partir d’un tissu doux et résistant, le Nike Sport Armband est sans couture. La fermeture réglable vous permet d’adapter ce brassard à votre bras. Nike a même incrusté un motif réfléchissant pour vous permettre de rester visible lorsque vous courez en pleine nuit.

prix : 3/5
qualité : 3,5 /5
design : 4/5
confort : 4/5

renseignements : www.nikeplus.com,

Verdict : le Sport Armband pour iPod prend une légére avance sur son concurrent le Brassard Sport de Belkin. La longueur de la fermeture à Velcro du brassard Belkin n’est pas adaptée aux bras trop fins. En plus, par soucis de discrétion et de design, Belkin a choisi de ne pas intégrer complètement le lecteur MP3 dans le brassard. Résultat, le lecteur n’est pas entièrement stabilisé. Pendant la course, on n’oublie pas sa présence.

Vous aimerez aussi
 

La playlist du coureur : juin 2017

Pour certains coureurs, la musique est indispensable lorsqu’ils s’entraînent. Voici la playlist Runner’s World !

8 juin 2017

Peu importe vos objectifs de course à pied, des morceaux adaptés peuvent booster votre mental. C’est pourquoi nous vous proposerons tous les mois une sélection à même de vous motiver. Car s’il est bien un des effets majeurs de la musique sur l’esprit, c’est sa faculté à détendre le cortex par l’envoi de dopamine, laquelle permet non seulement de ressentir moins de souffrance durant l’effort mais aussi de galvaniser une motivation en berne.

Que vous décidiez de préparer des 10 km, des semis ou des marathons, ou tout simplement perdre du poids ou garder la forme, découvrez la sélection des meilleurs albums de notre journaliste musical et coureur Julien Naït-Bouda.

JAIN, Zanaka

Bonhomie et insouciance traversent ce 1er disque d’une Toulousaine. Par les temps qui courent, il a tout pour chasser les idées noires.

YACHTCLUB, YachtClub

Doté d’un punch sans concession, le rock de ces Palois fait vaciller les genres pour une claque à la vertu régénératrice. Un véritable placebo contre la douleur…

MARVIN & GUY, Dance Abilities

Méconnu sur la scène électronique, le duo italien a signé un disque taillé pour le footing. Ample, rebondi, aérien, et la foulée se fait légère…

ACID ARAB, Musique de France 

Ce disque ne déroge pas à leur règle d’une rythmique pulsative faisant la part belle à l’Orient. Une goutte de sueur dans le désert.

CLIPPING, Splendor & Misery 

Un flow de malade et des basses bien trap établissent un climat d’urgence de tous les instants. Courir le feu aux fesses a aussi du bon.

Tags : musique
Vous aimerez aussi
 

La playlist du coureur : mai 2017

Pour certains coureurs, la musique est indispensable lorsqu’ils s’entraînent. Voici la playlist Runner’s World !

11 mai 2017
© TomTom

Peu importe vos objectifs de course à pied, des morceaux adaptés peuvent booster votre mental. C’est pourquoi nous vous proposerons tous les mois une sélection à même de vous motiver. Car s’il est bien un des effets majeurs de la musique sur l’esprit, c’est sa faculté à détendre le cortex par l’envoi de dopamine, laquelle permet non seulement de ressentir moins de souffrance durant l’effort mais aussi de galvaniser une motivation en berne.

Que vous décidiez de préparer des 10 km, des semis ou des marathons, ou tout simplement perdre du poids ou garder la forme, découvrez la sélection des meilleurs albums de notre journaliste musical et coureur Julien Naït-Bouda.

REQUIN CHAGRIN, Requin Chagrin

Le premier opus de ce quatuor français, par ses cadences frénétiques et ses lignes de guitares surf rock éthérées, s’avère idéal pour le footing en bord de mer !

THE MYSTERY LIGHTS, The mystery lights

Les Américains n’ont pas leur pareil en matière d’indie rock généreux dans l’âme. Extatique et mélodique, ce disque se prête idéalement aux efforts courts mais intenses.

BADBADNOTGOOD, IV

Le cinquième album de la bande canadienne accompagnera délicatement vos foulées au lever du soleil comme à son coucher. De quoi aspirer à encore plus de sueur.

KAROL CONKA, Batuk Freak

Le disque de la Brésilienne mélange musique urbaine et traditionnelle, croisant hip hop, trap et samba. Un son éminemment sportif repris par Adidas en son temps.

WE HAVE BAND, Movements

Un titre idéal pour un album électro/pop aux tempos aussi divers qu’envoûtants. Les percus et synthés du groupe anglais seront parfaits pour une session nocturne.

Tags : musique
Vous aimerez aussi
 

Janvier 2017 / Running Mix

90 minutes pour garder le rythme en ce début d’année.

1 janvier 2017

Que vous entraînez pour un marathon ou réalisez votre échauffement matinal, des morceaux adaptés peuvent booster votre mental. C’est pourquoi, petite nouveauté de 2017, nous vous proposerons tous les mois une sélection à même de vous motiver.

Que vous décidiez de préparer des 10 km, des semis ou des marathons, ou tout simplement perdre du poids ou garder la forme, découvrez sans plus attendre la sélection de la rédaction et de nos lecteurs. Nouveautés ou classiques, écoutez et courrez !

Vous aimerez aussi
 

Faut-il courir en musique?

C’est une question récurrente, courir en musique est-il plus facile? Runner’s World France vous donne quelques éléments. Pour certains coureurs, courir en musique est indispensable tout au long de l’entrainement, voire même en course lorsqu’il s’agit de battre un chrono. Pour d’autres, la musique est un perturbateur qui empêche de se concentrer sur sa course, … Continue reading Faut-il courir en musique?

4 juillet 2014
Faut-il courir en musique?
Faut-il courir en musique?

C’est une question récurrente, courir en musique est-il plus facile? Runner’s World France vous donne quelques éléments.

Pour certains coureurs, courir en musique est indispensable tout au long de l’entrainement, voire même en course lorsqu’il s’agit de battre un chrono. Pour d’autres, la musique est un perturbateur qui empêche de se concentrer sur sa course, dangereux qui plus est (on n’entend pas la circulation, notamment). Alors, courir en musique, oui ou non? D’après une nouvelle étude parue dans Science et Sports, l’idéal ce serait avec ET sans ! Les athlètes soumis au test ont ainsi pu constater que leurs résultats s’amélioraient (avec une vitesse plus élevée en milieu de course) quand ils avaient utilisé un fond sonore musical…pendant l’échauffement, à raison de dix minutes avant de prendre le départ. L’étude ne dit pas en revanche s’ils avaient opté pour du rock ou du clasique. Mais une autre étude, parue dans Psychology of Sports and Exercise, montre que les morceaux avec paroles seraient plus efficaces que les morceaux purement instrumentaux.

A lire également :

Gagnez votre préparation sportive pour la prochaine saison avec Mon Stade en cliquant ici.

Rejoignez-nous sur notre page Facebook : Runner’s World France, et suivez-nous sur notre twitter @RunnersWorldFra

Vous aimerez aussi
 

4 façons de devenir votre propre coach

1. Planifiez Identifiez combien de temps vous passez à dormir, manger, travailler, regarder la télévision, lire, … par semaine. Ensuite, planifiez vos sessions le dimanche soir, mettez-les dans votre agenda et hiérarchisez votre course comme n’importe quel autre rendez-vous important. 2. Définissez vos objectifs de temps Quand vous savez combien d’heures vous allez vous entraîner, … Continue reading 4 façons de devenir votre propre coach

5 décembre 2013

1. Planifiez

Identifiez combien de temps vous passez à dormir, manger, travailler, regarder la télévision, lire, … par semaine. Ensuite, planifiez vos sessions le dimanche soir, mettez-les dans votre agenda et hiérarchisez votre course comme n’importe quel autre rendez-vous important.

2. Définissez vos objectifs de temps

Quand vous savez combien d’heures vous allez vous entraîner, basez votre objectif en termes de temps. Si vous pouvez vous entraîner pendant huit heures par semaine, 16 semaines avant un marathon, vous pourriez viser à vous améliorer de 30 secondes par semaine, ce qui permettrait de réduire votre temps de marathon de huit minutes !

3. Créez un entraîneur imaginaire

Qu’il soit un entraîneur méchant avec quelques railleries ou gentiment encourageant, un entraîneur « imaginaire » peut vous aider à gérer les moments difficiles.

4. Téléchargez de la musique motivante

La musique conduira votre foulée et vous permettra de rester concentré et motivé. Les meilleurs sons comprennent des intervalles de trois pas – une séance d’entraînement par intervalles de 40 minutes ou des longues playlist de deux heures conçues pour le marathon et demi- marathon.

Rejoignez-nous sur notre page Facebook : Runner’s World France, et suivez-nous sur notre twitter @RunnersWorldFra

Vous aimerez aussi
 

Courir en musique, un bien pour vous

Quel effet la musique a-t-elle sur nous ? La musique peut influencer notre état d’esprit. Non seulement elle peut améliorer notre humeur, elle peut aussi changer notre humeur. Elle peut détendre et dynamiser. La musique peut agir comme un compagnon pour n’importe quelle activité que vous vous engagez dans, de la lecture à l’exercice. Si … Continue reading Courir en musique, un bien pour vous

8 novembre 2013

Quel effet la musique a-t-elle sur nous ?

La musique peut influencer notre état d’esprit. Non seulement elle peut améliorer notre humeur, elle peut aussi changer notre humeur. Elle peut détendre et dynamiser. La musique peut agir comme un compagnon pour n’importe quelle activité que vous vous engagez dans, de la lecture à l’exercice. Si vous pouvez faire correspondre le tempo de la musique avec l’activité, il peut améliorer votre plaisir de cette activité.

Comment la musique peut aider à courir ?

La musique peut tromper votre esprit en vous faisant sentir moins fatigué au cours d’une séance d’entraînement, des exercices de mouvement particulièrement répétitifs comme la course. La recherche suggère que l’écoute de musique pendant l’exercice peut réduire la perception de l’effort et de la fatigue pouvant aller jusqu’à 12%. Si vous écoutez de la musique pendant la course, il peut vous distraire de l’effort réel de la course – que vous écoutez au rythme d’une chanson plutôt qu’un bruit sourd venant de votre rythme cardiaque.

Ça veut dire qu’un coureur est susceptible de courir plus longtemps ?

En réduisant votre sensation de fatigue, vous êtes plus susceptible de durer plus longtemps. Qui plus est, la recherche suggère que si vous restez en phase avec la musique, votre foulée sera plus rythmée et donc plus efficace. La marche dans le temps à un rythme musical améliore l’endurance de 15%.

Quel rythme avoir ?

Courir en rythme consiste à faire correspondre le rythme de la musique de votre vitesse de course pour soutenir vos efforts et, en accélérant la musique vers le haut, conduire votre foulée en cours d’exécution. Idéalement, le rythme se poursuivre tout au long de la chanson, c’est à dire qu’il ne devrait pas y avoir de changements de rythme pendant la chanson. Aussi, essayez de choisir des chansons avec un rythme similaire lors de l’élaboration d’une liste de lecture. Les produits tels que AudioFuel sont spécialisés en battements par minute de musique.

Courir au rythme de la musique peut-il aider à courir plus vite ?

Nous avons tendance à danser au rythme de la musique. De la même manière, avec la course, nous aurons naturellement tendance à rester en phase avec la vitesse de la musique.

Comment créer sa playlist ?

Vous devez choisir une musique appropriée à la tâche. Si vous voulez faire une course facile, choisissez la musique avec un BPM inférieur. Si vous vous sentez plus énergique, choisissez des chansons avec un BPM supérieur. Quel que soit votre choix, assurez-vous que c’est la musique que vous aimez écouter !

Que faire si je ne suis pas d’humeur à aller courir ?

Passer la porte peut être l’étape la plus difficile quand vous vous dites que tout ce que vous voulez, c’est une autre tasse de thé. La musique peut vous aider à entrer dans le mode d’exercice. Avoir quelques chansons peut vous motiver au début de votre piste de lecture.

Quels sont les conseils de sécurité lors d’une course en musique ?

Si vous courez dehors, vous avez besoin d’entendre ce qui se passe autour de vous. Vous devez être conscient de votre environnement en tout temps, y compris le trafic automobile, les cyclistes, les chiens et autres dangers potentiels.

Rejoignez-nous sur notre page Facebook : Runner’s World France, et suivez-nous sur notre twitter @RunnersWorldFra

Vous aimerez aussi
 

Nike nous met du hip-hop dans les oreilles

Rien de tel pour se motiver qu’une musique entraînante pour courir plus vite, plus longtemps. Le dilemme reste néanmoins le même pour tous : quelles chansons choisir ? Et au bout d’un certain temps, par lassitude, comment renouveler sa playlist ? Nike+ Original Run et le groupe De La Soul vous proposent un album écrit spécialement pour les … Continue reading Nike nous met du hip-hop dans les oreilles

19 juin 2009

Rien de tel pour se motiver qu’une musique entraînante pour courir plus vite, plus longtemps.

Le dilemme reste néanmoins le même pour tous : quelles chansons choisir ? Et au bout d’un certain temps, par lassitude, comment renouveler sa playlist ?

Nike+ Original Run et le groupe De La Soul vous proposent un album écrit spécialement pour les coureurs et les amateurs de hip-hop, Are you in ?. Ce cinquième album de la série lancé par la marque peut s’acheter sur Apple iTunes Store Music pour 9,99 euros ou se télécharger sur www.itunes.com/nikedelasoul

« Étant donné que notre truc, c’est vraiment d’arriver à faire bouger les gens physiquement, c’était vraiment le pied de […] donner à des coureurs le carburant sonore qui leur permet d’avaler des kilomètres » Posdnuos du groupe De La Soul

Pour approfondir le sujet, ne manquez pas notre dossier 100 % musical, avec les recommandations de la rédaction en matière d’équipements et les conseils de nos experts pour courir en musique sans risque. « Tout pour la musique », p. 58-63 du numéro juillet-août de votre Runner’s World.

Rejoignez-nous sur notre page Facebook : Runner’s World France, et suivez-nous sur notre twitter @RunnersWorldFra

Vous aimerez aussi
 

Bras de fer : Nike contre Belkin

Depuis l’apparition des lecteurs MP3 comme l’iPod, de nombreuses marques se sont succédées afin de concevoir des équipements faciles à emporter même pendant votre course.

19 avril 2008

Runner’s World a mis à l’épreuve le brassard de sport de Belkin et le Sport Armband de Nike. Lequel sortira gagnant de nos tests ?

BRASSARD SPORT POUR IPOD, BELKIN, 30 €

Ce brassard de sport pour iPod (ou iPhone) devrait vous permettre de concilier musique et course à pied sans effort et sans être gêner par des accesssoires coincés dans une ceinture, un sac à dos, une mini poche ou une chaussette. Mince et discret, il se glisse autour du bras comme un véritable brassard. Il comprend même une pochette de rangement pour y déposer une clé de vestiaires ou des écouteurs. Et aucun risque de rayer l’écran de votre super iPod, ce brassard est équipé d’une protection plastifiée assez épaisse.

prix : 4/5
qualité : 3/5
design : 3/5
confort : 4/5
renseignements : www.belkin.com

SPORT ARMBAND, NIKE, 35 EUROS

Le Nike Sport Armband est l’outil idéal pour ranger l’iPod nano. La fenêtre résistante permet d’accéder aux touches tactiles pour faire défiler vos chansons, d’activer leur Powersong et de contrôler vos séances en temps voulu. Conçu à partir d’un tissu doux et résistant, le Nike Sport Armband est sans couture. La fermeture réglable vous permet d’adapter ce brassard à votre bras. Nike a même incrusté un motif réfléchissant pour vous permettre de rester visible lorsque vous courez en pleine nuit.

prix : 3/5
qualité : 3,5 /5
design : 4/5
confort : 4/5

renseignements : www.nikeplus.com,

Verdict : le Sport Armband pour iPod prend une légére avance sur son concurrent le Brassard Sport de Belkin. La longueur de la fermeture à Velcro du brassard Belkin n’est pas adaptée aux bras trop fins. En plus, par soucis de discrétion et de design, Belkin a choisi de ne pas intégrer complètement le lecteur MP3 dans le brassard. Résultat, le lecteur n’est pas entièrement stabilisé. Pendant la course, on n’oublie pas sa présence.

Vous aimerez aussi
 

La playlist du coureur : juin 2017

Pour certains coureurs, la musique est indispensable lorsqu’ils s’entraînent. Voici la playlist Runner’s World !

8 juin 2017

Peu importe vos objectifs de course à pied, des morceaux adaptés peuvent booster votre mental. C’est pourquoi nous vous proposerons tous les mois une sélection à même de vous motiver. Car s’il est bien un des effets majeurs de la musique sur l’esprit, c’est sa faculté à détendre le cortex par l’envoi de dopamine, laquelle permet non seulement de ressentir moins de souffrance durant l’effort mais aussi de galvaniser une motivation en berne.

Que vous décidiez de préparer des 10 km, des semis ou des marathons, ou tout simplement perdre du poids ou garder la forme, découvrez la sélection des meilleurs albums de notre journaliste musical et coureur Julien Naït-Bouda.

JAIN, Zanaka

Bonhomie et insouciance traversent ce 1er disque d’une Toulousaine. Par les temps qui courent, il a tout pour chasser les idées noires.

YACHTCLUB, YachtClub

Doté d’un punch sans concession, le rock de ces Palois fait vaciller les genres pour une claque à la vertu régénératrice. Un véritable placebo contre la douleur…

MARVIN & GUY, Dance Abilities

Méconnu sur la scène électronique, le duo italien a signé un disque taillé pour le footing. Ample, rebondi, aérien, et la foulée se fait légère…

ACID ARAB, Musique de France 

Ce disque ne déroge pas à leur règle d’une rythmique pulsative faisant la part belle à l’Orient. Une goutte de sueur dans le désert.

CLIPPING, Splendor & Misery 

Un flow de malade et des basses bien trap établissent un climat d’urgence de tous les instants. Courir le feu aux fesses a aussi du bon.

Tags : musique