PARTAGER
Sleepless man in bed at home

Pourquoi les gens aiment-ils courir le matin ? Car cela a des avantages majeurs : en plus d’être plus relaxé avant de commencer votre journée, vous aurez également le sentiment d’avoir accompli quelque chose. Prendre du temps pour faire des exercices le matin vous donne ensuite la capacité de mieux réfléchir et de mieux préparer vos plans pour la journée, voire la semaine, au lieu de vous jeter à bras le corps dans vos dossiers. Cette préparation supplémentaire peut vous rendre beaucoup plus efficace pour atteindre vos objectifs.

Néanmoins, changer une routine, comme la façon dont vous démarrez votre journée est loin d’être une chose aisée. Peu importe le degré de motivation dont vous faîtes preuve le soir avant de vous coucher, il est souvent plus facile d’appuyer plusieurs fois sur le bouton snooze de votre réveil que de sortir de votre lit.

Mais ne soyez pas découragé : si vous voulez vraiment caresser les premiers rayons de soleil et courir aux premières lueurs, voici nos conseils.

COUCHEZ-VOUS SUFFISAMMENT TÔT

Vous savez pertinemment que votre alarme va se déclencher tôt, trop tôt peut-être. Alors, assurez-vous de vous coucher au moins 7 à 8 heures avant votre réveil ne sonne. Comme tout le monde, vous allez être quelque peu irrité en vous réveillant. Accordez-vous quelques minutes de sommeil supplémentaires pour sortir du lit en pleine possession de vos moyens.

PRÉPAREZ VOS AFFAIRES LA VEILLE

Avant de caler vos pieds sous la couette, vérifiez la météo du lendemain. Température, humidité, vous devez vérifier le moindre détail pour préparer la tenue adéquate. Ainsi, en plus de vous enlever une chose à faire dans votre « to do list », vous gagnerez du temps le matin.

RÉCHAUFFEZ-VOUS

Vos muscles sont plus susceptibles d’être plus raides le matin, car vous ne vous êtes pas déplacé depuis quelques heures. Afin de réduire les risques de blessure, commencez votre séance par un échauffement dynamique.

TROUVEZ-VOUS UN COMPAGNON DE COURSE ET SOYEZ DOUX AVEC VOUS-MÊME

Trouver un partenaire de sortie matinale va vous aider à garder votre motivation mais également à éviter que vous n’explosiez en pleine séance. Il faut également se rappeler que les sorties matinales s’apparentent à un processus long à mettre en place que vous ne pourrez pas exécuter parfaitement tous les matins. « Mais une fois que vous avez obtenu le rythme, sortir de votre lit pour chausser votre paire de running sera devenu un reflex pavlovien », explique Sheri Piers, marathonienne et mère de deux enfants. Lorsqu’elle s’entraînait pour les qualifications olympiques, Sheri Piers devait se lever à 4 heures du matin, 6 fois par semaine, en ne dormant parfois que… 4 heures.

ALLEZ-Y DOUCEMENT

« Je n’ai pas décidé du jour au lendemain de me réveiller à 4 h 30 tous les matins », se souvient Kim Nadeau, première femme américaine aux Championnats USATF 2016 et également mère de deux bambins. Après avoir accouché de son deuxième enfant, elle s’est rendu compte que se lever tôt était pour elle, la seule option : « Je me suis rendu compte que le matin, bien avant que mes enfants se lèvent, était le moment le plus productif de la journée. À ce moment-là, je faisais souvent des muffins au four avant qu’ils ne descendent prendre leur
petit-déjeuner ».

Mais Kim Nadeau a décidé d’orienter cette énergie vers l’entraînement, de 5 à 7 heures tous les matins. Elle a également investi dans un tapis de course inclinable pour s’entraîner comme si elle était en train de courir sur des pistes de montagne : « Dorénavant, nos muffins ne sont plus faits maison mais sortent du congélateur, sourie-t-elle. Mais pour moi, les bénéfices d’une course matinale ont été énormes. »

EMBRASSER LE MOUVEMENT

« Les premières étapes seront les plus difficiles, prévient le docteur Jordan Metzl, créateur de l’entraînement New IronStrenght (produit par Runner’s World). Mais après une première fois, puis une seconde, puis une troisième, vous vous rendrez compte que la mécanique est en marche. »

Avec plus de 20 000 patients au compteur, les journées du docteur Metzl sont bien remplies, du matin au soir. Les sorties matinales sont donc indispensables pour lui, compte tenu également de son régime d’entraînement ultra-rigoureux : il a terminé 12 Ironman et plus de 32 marathons. Malgré son palmarès, Jordan Metzl sait combien il est difficile de se motiver. « Parfois, il faut simplement se lever et y aller. Après 20 minutes de course à pied, vous serez heureux d’avoir franchi la porte de votre maison. »

RESTEZ AU CHAUD

« Lorsque je dois me lever très tôt, le pire moment est quand je dois quitter mon lit chaud et douillet pour affronter le carrelage glacial de ma salle de bain, explique Tina Muir, athlète britannique avec un record personnel à 1 h 13 min sur semi. Quand je dois me lever pour aller courir, je me couche directement avec une brassière et un short. Comme ça, je n’ai plus qu’à enfiler des couches plus chaudes avant de passer la porte. »

Tina Muir a également posé son réveil à l’autre bout de la pièce. Elle y a ajouté une note de motivation personnelle : « As-tu envie d’être fière de toi aujourd’hui ? », pour l’aider à se lever.

FAITES LA PAIX AVEC LA DOULEUR

« Se lever très tôt, c’est un peu comme s’épiler à la cire : c’est très douloureux, explique Michele Gonzalez, entraîneuse, écrivaine, ultra-marathonienne et mère à plein temps de deux enfants. Il faut souffrir un peu ».

Pourtant, ses astuces pour se lever tôt sont relativement simple : « il vous suffit de régler votre alarme plus tôt que l’heure à laquelle vous vous réveillez habituellement. Après quelques jours, vous serez fatigué en rentrant chez vous et donc vous irez vous coucher plus tôt », explique-t-elle.

Après avoir été mère au foyer, Michele Gonzalez, ancienne diplômée de l’école militaire de West Point (l’équivalent de Saint-Cyr en France, école de formation des officiers dans l’armée), a combattu en Irak avec le grade de capitaine. Elle est ensuite revenue travailler dans le quartier de Manhattan à New York. Et comme elle habite à plus d’1 h 30 de son lieu de travail et qu’elle souhaite passer le plus de temps possible avec ses deux garçons, elle se lève tous les matins à 4 heures pour aller courir.