Nutrition : 4 astuces pour éviter les pièges de l’été

Même si on a globalement tendance à manger plus léger en été, et notamment à faire la part belle aux fruits et légumes, on tombe souvent aussi dans certains travers, notamment en vacances où on se relâche et on oublie les principes diététiques appliqués tout au long de l’année. En soi, rien de grave, à … Continue reading Nutrition : 4 astuces pour éviter les pièges de l’été

28 juillet 2016

Même si on a globalement tendance à manger plus léger en été, et notamment à faire la part belle aux fruits et légumes, on tombe souvent aussi dans certains travers, notamment en vacances où on se relâche et on oublie les principes diététiques appliqués tout au long de l’année. En soi, rien de grave, à condition de ne pas se laisser aller trop longtemps. Voici 4 astuces pour éviter les pièges de l’été.

Des repas à heures régulières

On oublie le petit déjeuner en fin de matinée et les dîners tard dans la nuit… Essayez de caler vos repas sur le rythme de vos journées ! Petit déjeuner, déjeuner, éventuellement goûter et dîner, prévoyez vos repas et conservez-les tous les jours à heures régulières. Pensez éventuellement aux encas et aux snacks de récupération lors de sorties longues.

Un déjeuner de sportif

C’est le repas souvent négligé pendant les vacances, en raison de petits déjeuners tardifs et d’activités tout au long de la journée. Dès la rentrée, il faut redonner au déjeuner son rôle central dans l’alimentation. « Le déjeuner conditionne l’équilibre alimentaire, explique Gilles Dreux, responsable diététique du Carnac Thalasso & Spa Resort. Ce repas équilibré évitera la tentation du grignotage et permettra d’alléger le repas du soir, car les excès du dîner entraînent une prise de poids et limitent l’appétit pour le petit déjeuner»

Du fait maison en priorité

Les plats tout préparés, bien que pratiques, sont très chargés en sel, graisses et additifs et pauvres en fibres, surtout si on les compare aux plats fait maison. « Donc on ressort les ustensiles de cuisine et on refait le plein de produits frais (fruits, légumes, poissons …) qui sont nutritionnellement beaucoup plus intéressants et vous permettront de combler un éventuel déficit en vitamines, minéraux et oligo-éléments », conseille notre expert.

Une diète sans alcool

L’été on apprécie l’apéro. Mais peut-être serait-il préférable de penser à échanger le rosé frais contre un grand verre d’eau ! « La consommation d’alcool un peu trop fréquente a tendance à provoquer une forme d’encrassage de l’organisme, qui va avoir un impact négatif immédiat sur les performances sportives, explique ainsi notre expert. Une petite mise à l’eau sur quelques semaines va permettre de retrouver plus vite des bonnes sensations sportives. »

D’autres articles qui pourraient vous intéresser :

Rejoignez-nous sur notre page Facebook : Runner’s World France, et suivez-nous sur notre twitter @RunnersWorldFra

Publicité

 
Vous aimerez aussi