Pour quelle distance êtes-vous fait ? Faites-le test !

Réfléchissez bien à votre entraînement habituel ainsi qu’à vos habitudes de course et trouvez quelle distance vous apportera le maximum de satisfaction et de réussite. 

7 avril 2015
Faites les bons choix en course à pied !

1 – Combien d’heures par semaine courez-vous à l’entraînement ?

  • A – De 2 à 3 heures.
  • B – De 4 à 5 heures.
  • C – 6 heures ou plus.

2 – Comment décririez-vous l’entraînement idéal ?

  • A – Il me procure une montée d’adrénaline et un sentiment de force, c’est comme si je passais à la vitesse supérieure.
  • B – C’est courir juste, au bon rythme, utiliser tout son potentiel, ne pas reculer devant l’effort à fournir, mais ne pas pousser au point de perdre haleine.
  • C – C’est comme une méditation, on peut se laisser porter par ses pas, se laisser absorber par ses pensées ou profiter des paysages ou d’une conversation.

3 – Si vous pouviez sauter un de vos entraînements hebdomadaires, ce serait …

  • A – Les séances qui durent plus d’une heure. C’est beaucoup trop fatigant et ennuyeux.
  • B – Un entraînement qui ne dure pas assez longtemps ou qui ne soit pas assez rapide.
  • C – Toutes les séances où l’on est obligé de courir à un certain rythme. À partir d’un certain moment, cela devient désagréable.

4 – Quand vous courez en groupe, si vous vous placez un peu à l’écart, c’est pour :

  • A – Sprinter avant la ligne d’arrivée, peu importe le rythme du groupe que vous avez suivi.
  • B – Essayer de coller aux hommes de tête, quelle que soit l’intensité.
  • C – Se sentir bien et encore frais à la fin d’une séance longue, peu importe la distance parcourue, même si les autres coureurs vous ont distancé.

5  – Quelle est généralement la principale cause de vos blessures ?

  • A – Le kilométrage total : un nombre trop important de sorties me déclenche une aponévrose ou des tendinites.
  • B – Des contractures musculaires et des douleurs : une déchirure tendineuse ou musculaire, suite à une accélération brutale, en voulant tenir un rythme trop soutenu.
  • C – Je n’ai jamais de blessures majeures…

6 – Quand il s’agit de dépenser de l’argent pour vos courses, vous vous dîtes :

  • A – Avec toutes les courses que je fais, il m’est difficile de dépenser plus de 30€ pour une seule épreuve.
  • B – Dépenser 30€ ou plus sur une course est normal, dans la mesure où il n’y a pas beaucoup d’autres épreuves de ce type le reste du temps.
  • C – Personne n’aime dépenser de l’argent pour courir, mais pour quelques grandes épreuves annuelles, ce n’est pas bien grave de devoir débourser une centaine d’euros.

7 – Lorsque vous choisissez une course, qu’est-ce qui est, pour vous, le plus important ?

  • A – La facilité ! La course ne doit pas se dérouler trop loin de la maison, ni prendre trop de temps sur ma vie de famille ou sur mon travail.
  • B – Le plaisir ! J’en profite pour faire un bon entraînement ou un bon test, sans avoir à préparer un voyage complet, avec tout une organisation.
  • C – La notoriété ! C’est un grand évènement, une course célèbre à l’étranger ou dans un lieu touristique. J’ai entouré la date sur mon calendrier et j’attends ce moment avec impatience. C’est une belle récompense après une longue et dure préparation.

8 – Quelles sont les distances sur lesquelles vous réalisez vos meilleurs temps ?

  • A – Le 5 km.
  • B – Le 10 km ou le semi-marathon.
  • C – Le marathon.

Comptabilisez vos points selon le barème suivant :

1

2

3

4

5

6

7

8

A = 2

A = 1

A = 1

A = 1

A = 1

A = 2

A = 2

A = 2

B = 4

B = 2

B = 2

B = 2

B = 2

B = 4

B = 4

B = 4

C = 6

C = 3

C = 3

C = 3

C = 0

C = 6

C = 6

C = 6

Calculez votre score

La somme totale de vos points va vous donner une indication sur vos qualités principales, vos distances préférées, vos entraînements et votre philosophie de la course.

De 11 à 18 points : VOUS ÊTES UN VRAI BIP-BIP, SANS CESSE POURSUIVI PAR LE COYOTE !

Depuis que vous avez commencé la course à pied, vous n’aviez peut-être pas pensé tout de suite au 5 et au 10 km mais, puisque vous semblez avoir des facilités pour courir vite, ce type de distance vous correspond bien. Vous avez donc l’embarras du choix ! Il y a des courses tous les week-ends ou presque. En outre, vous pourrez vous concentrer sur l’entraînement sans qu’il n’envahisse toute votre vie.

De 19 à 26 points : L’EMPIRE DU MILIEU VOUS TEND LES BRAS !

Le marathon est sans doute l’épreuve reine en course à pied, mais vous n’aurez peut être pas besoin d’avaler 42 kilomètres pour vous faire plaisir. Les 10 km bien vallonnés et les semi-marathons semblent être vos terrains de jeu préférés. Vous avez sans doute découvert ces distances en courant à l’entraînement ou par hasard, mais vous avez vite compris qu’elles vous correspondaient très bien. Ce type de course est assez répandu et ne demande pas d’investissements trop exigeants en termes de moyens et de temps.

27 à 35 points : LA SOLITUDE DU COUREUR DE FOND…

Alors que certains coureurs sont incapables de s’imaginer courir plus d’une heure vous, au contraire, savourez les longueurs. Plus c’est long, plus c’est bon ! Passer des heures à courir, à s’entraîner pour préparer un grand marathon, voilà votre drogue. Vous vous faites doubler sur les 5 km mais peu importe. 5 kilomètres, pour vous, c’est juste pour vous échauffer.

Découvrez nos derniers tests :

Rejoignez-nous sur notre page Facebook : Runner’s World France, et suivez-nous sur notre twitter @RunnersWorldFra

Publicité

 


Publicité

Vous aimerez aussi
 
Commentaires