Point de côté : 4 astuces pour le vaincre

Peu de choses sont pire que d’avoir un point de côté pendant une sortie. Voici trois façons de les prévenir et une stratégie pour qu’il disparaisse lorsqu’il apparait. FAITES ATTENTION À CE QUE VOUS MANGEZ AVANT DE COURIR Il y a plusieurs théories sur l’apparition des points de côté. L’un de ces facteurs reposerait sur ce … Continue reading Point de côté : 4 astuces pour le vaincre

20 juillet 2016

Peu de choses sont pire que d’avoir un point de côté pendant une sortie. Voici trois façons de les prévenir et une stratégie pour qu’il disparaisse lorsqu’il apparait.

FAITES ATTENTION À CE QUE VOUS MANGEZ AVANT DE COURIR

Il y a plusieurs théories sur l’apparition des points de côté. L’un de ces facteurs reposerait sur ce que vous mangez avant de courir et à quel moment. Les aliments riches en graisse et en fibres mettent plus longtemps à se digérer. Cela ne veut pas dire que ce sont des mauvais aliments mais que si vous les consommez une à deux heures avant une sortie, ils peuvent vous causer des troubles – créer des maux d’estomac, des points de côté et d’autres problèmes. Essayez de manger des aliments variés avant une sortie, de manger léger et cela vous donnera plus de temps pour digérer. Certains aliments seront parfaits pour certains et un désastre pour d’autres, à vous de trouver ce qui vous correspond le mieux.

FAITES UN ÉCHAUFFEMENT SÉRIEUX

Vouloir directement passer de la position assise à une vitesse de course peut vous permettre de gagner du temps mais cela peut aussi vous amener à des irrégularités en terme de respiration qui peuvent se transformer en douleur, qui peuvent elles-mêmes vous amener à vous arrêter sur le bord de la route (avec un point de côté). Au lieu de ça, faites deux à trois minutes de marche rapide puis progressivement passez en jogging avant de passer dans le rythme de d’entrainement que vous aviez planifié. Cela permettra d’accroître la qualité de votre entraînement et de diminuer le risque de point de côté qui aurait pu apparaître en poussant la machine trop tôt.

RÉGULEZ VOTRE RESPIRATION

Courez comme un nageur – avec un modèle de respiration efficace qui est en phase avec votre corps. Les nageurs peuvent uniquement respirer quand leur visage est hors de l’eau (logique), donc ils consacrent beaucoup de leur temps à apprendre leur tempo de respiration et le faire correspondre à celui de course. Les coureurs peuvent obtenir des bénéfices de cette même technique en faisait concorder leur respiration à leurs foulées- en inhalant pendant deux à quatre foulées et en expirant de la même manière. Plus le rythme est rapide, plus la séquence est courte (rythme rapide = une ou deux foulées par respiration, rythme plus lent = trois ou quatre foulées par respiration). Cela ne sert pas qu’à prévenir les points de côtés mais cela peut aussi augmenter l’efficacité de votre transport de l’oxygène. En plus c’est un bon moyen de surveiller vos niveaux d’effort lorsque vous courrez et que vous n’avez pas de montre.

RALENTISSEZ ET EXPIREZ POUR DÉBLOQUER LE POINT DE CÔTÉ

Si vous avez encore un point de côté, adoptez cette stratégie et il s’en ira en quelques secondes, à coup sûr ! Ralentissez votre rythme et expirez pendant que votre pied sur le côté opposé de votre point de côté frappe le sol. Cela ne veut pas dire qu’il faut le faire à chaque fois que le pied touche le sol, mais comme vous expirez, synchronisez vous avec le côté opposé de votre point de côté. Quand vous expirez, vous utilisez vos muscles du diaphragme. Et quand cela arrive en même temps que votre pied heurte le sol, la force d’impact se propage à travers votre corps et cela exacerbe les muscles, qui se manifestent en créant un spasme. D’où l’apparition du point de côté. Lorsque vous passez du côté qui touche le sol à l’autre côté, la tension qui a provoqué le point de côté se détend. Par exemple, votre point de côté est du côté droit. Vous ralentissez votre rythme et vous expirez quand votre pied gauche frappe le sol. Désormais le point de côté est de l’histoire ancienne.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser :

Rejoignez-nous sur notre page Facebook : Runner’s World France, et suivez-nous sur notre twitter @RunnersWorldFra

Advertisement
Publicité

 

Publicité

Publicité

Vous aimerez aussi
 
Commentaires