3 postures de course à pied à bannir.

Fessiers en arrière Certains coureurs basculent trop le bassin en arrière quand ils courent, comme s’ils allaient s’asseoir. Cela tire trop sur les ischios et les fléchisseurs. Ce qui induit de la fatigue musculaire et un risque de blessure accru. Basculez votre bassin vers l’avant en étirant vos deux mains croisées au-dessus de votre tête … Continue reading 3 postures de course à pied à bannir.

18 octobre 2014
Quelles séances pour reprendre la course sans se blesser ?

Fessiers en arrière

Certains coureurs basculent trop le bassin en arrière quand ils courent, comme s’ils allaient s’asseoir. Cela tire trop sur les ischios et les fléchisseurs. Ce qui induit de la fatigue musculaire et un risque de blessure accru. Basculez votre bassin vers l’avant en étirant vos deux mains croisées au-dessus de votre tête pendant que vous courez.

Epaules rentrées, bras inefficaces

Beaucoup de personnes courent en conservant une tension au niveau des épaules. Les épaules rentrées empêchent un bon balancement des bras. Les membres inférieurs sont en connexion directe avec le haut du corps, y compris les bras et les épaules. Pour corriger cette posture, avant chaque entraînement, montez les bras de chaque côté et décrivez des cercles. Cela permet d’assouplir les épaules et d’adopter un bon balancement des bras. Des épaules relâchées permettent d’éliminer les tensions dans le cou et le haut du dos. Un bon balancement des bras évite des rotations inutiles du bassin.

Tête en bas

Certains courent en fixant toujours le sol. Même si vous avez envie de savoir où vous mettez les pieds, ce n’est pas la bonne posture ! Cela crée un déséquilibre et favorise les chutes. Pour corriger cela, gardez vos yeux au sol si vous le voulez, mais relevez la tête et tout le haut du corps. Garder la tête bien droite permet de conserver un bon alignement depuis le bassin jusqu’à la pointe des cheveux !

Retrouvez nos derniers articles coaching :

Rejoignez-nous sur notre page Facebook : Runner’s World France, et suivez-nous sur notre twitter @RunnersWorldFra

Publicité

 
Vous aimerez aussi