10 conseils pour booster votre course en 2018

Les 10 points à suivre pour faire des étincelles.

15 février 2018

C’est officiel : courir rend heureux. Selon une étude récente, sur 13000 nouveaux venus à la course à pied, 74% ont déclaré avoir amélioré leur mental après avoir commencé à courir. C’est évident, courir permet d’être en meilleure forme. Et d’être aussi plus fort. Le problème, c’est que courir peut aussi rapidement devenir ennuyeux, si vous tombez dans la routine ou êtes terrassé par la fatigue. Et avant que vous ne vous en aperceviez, vos chaussures prennent la poussière dans un placard tandis que votre seule motivation est de vous avachir sur un canapé.
Runner’s World et Under Armour ont décidé de vous aider à ne pas décrocher. Avec ces petites astuces sous le coude, et vos nouvelles chaussures à vos pieds, vous aurez plus de chances de reprendre la course à pied. Et d’accrocher enfin ce nouveau record. Vous trouverez ci-dessous les conseils ultimes pour une nouvelle expérience de course. Lacez vos chaussures, on se retrouve sur la route.

1. Courez en équipe

Quand il s’agit de course à pied, les chiffres sont sans appel. La même étude a démontré que 90% des 13000 coureurs ont ressenti un boost mental quand ils ont pratiqué la course à pied en groupe. Votre motivation grandit, des amitiés se créent, bref, persuadez vos amis, rejoignez un club. Une session d’entraînement n’est pas forcément un exercice solitaire.

2. Changez de terrain de jeu

Vous aimez courir sur de l’asphalte ? Parfait, mais ce n’est pas la seule voie pour garder la forme. Votre piste de course locale est l’endroit idéal pour améliorer vos exercices de vitesse et vous chronométrer. Une plage de sable, avec sa surface instable, est idéale pour travailler vos muscles du pied de manières différentes. Sans parler du trail, qui selon une étude de l’Université d’Innsbruck, est l’un des plus forts stimulants pour votre mental.

3. Cassez vos habitudes

Si vous adorez courir sur le bitume, pourquoi pas. Mais la nouveauté est la clé de la longévité. Changez vos itinéraires plusieurs fois par semaine pour garder votre entraînement excitant. Vous pouvez soit délibérément vous perdre un peu, puis trouver votre chemin de retour dans le cadre de votre jogging, ou utiliser une application comme Map My Run pour découvrir de nouvelles options dans votre région.

4. Explorez

Pourquoi ne pas jeter la prudence à la poubelle et découvrir un nouvel itinéraire ? Collez un petit drapeau sur une carte, préparez vos affaires et sautez dans un train. Utilisez Map My Run à nouveau. Vous allez transformer votre simple jogging routinier en une fabuleuse aventure. Combinez tous les conseils ci-dessus, embarquez quelques amis dans votre périple et partez pour un trail !

5. Changez votre équipement

Peut-être qu’il est aussi temps de renouveler votre équipement. Nous avons tous eu ce sentiment : vous mettez de nouvelles chaussures de course et vous trépignez d’impatience de les tester et de les pousser dans leurs derniers retranchements. C’est toujours motivant de savoir que vos nouvelles chaussures sont, elles aussi, à la hauteur du défi que vous vous êtes donné. Optez pour une paire de HOVR Phantom pour leur confort supérieur et leur retour d’énergie époustouflant. Excusez-vous d’avance de laisser vos amis derrière vous.

6. Créez votre propre duathlon

Pour finir votre course, vous devez récupérer, vous rafraîchir et prendre une douche. Les deux premiers sont pour le bien de votre corps, le dernier pour celui de vos collègues. Optez pour le tout-en un et faites de la piscine le point final de votre course. Un bon crawl ou une bonne brasse sont d’excellents moyens de réduire en douceur l’acide lactique accumulé. Et l’eau, ça rafraîchit.

7. Soyez un animal nocturne

Alors que la nuit tombée n’est peut-être pas le meilleur moment pour les sprints d’intervalles intenses (vous n’avez jamais essayé de dormir après ceux-ci ?), un 5K tardif peut être la nouvelle expérience de course dont votre corps a besoin. Il y a un plaisir serein à courir dans des rues ou des parcs presque vides avec des amis la nuit, et votre itinéraire habituel a l’air complètement différent. N’oubliez pas de porter des vêtements réfléchissants.

8. Optez pour des objectifs plus ambitieux

Les psychologues sportifs ont démontré, étude après étude, que le fait d’avoir un objectif clair à atteindre, c’est comme si un sergent scrutait vos moindres faits et gestes. Vous restez motivé. Vous travaillez plus fort. Vous gagnez plus de votre course. Optez pour un objectif un peu plus élevé. Surmonter ce que vous voyez comme un défi colossal vous permet d’augmenter votre seuil de douleur et votre estime de soi. Vous avez explosé votre record sur 10K récemment ? Peut-être est-il temps de vous tester lors de votre premier semi-marathon.

9. Remixez votre playlist

Écoutez : vous savez qu’une playlist d’entraînement solide peut vous aider à ignorer la douleur de l’exercice et à courir plus vite et plus fréquemment. Mais saviez-vous que cela peut aussi accélérer votre récupération ? Une étude a découvert que l’écoute de morceaux à un rythme constant de 110 bpm aide votre corps à supprimer l’acide lactique. Cela signifie qu’écouter un bon morceau peut faire office de massage post course.

10. Mettez vous à la page

Changer de garde-robe pour votre entraînement, ce n’est pas uniquement bon pour votre compte Instagram. Les théories sur l’influence des vêtements que vous portez sur votre mental montrent que porter de nouveaux habits vous motive. C’est pourquoi, lorsque vous achetez un t-shirt ou une paire de leggings parfaitement coupés, vous les utilisez dès le lendemain. Le design innovant d’Under Armour ne s’arrête pas aux chaussures. Choisissez votre équipement de la tête aux pieds et progressez lors de votre prochaine course.

Les Under Armour HOVR Phantom et HOVR Sonic sont disponibles dès maintenant 

Publicité

 

Publicité


Vous aimerez aussi
 
Commentaires