Marathon Nice-Cannes : une édition hommage

La 9ème édition du Marathon Nice-Cannes, qui aura lieu dimanche 13 novembre, s’annonce comme une édition spéciale. La course se déroulera un an, jour pour jour, après les attentats de Paris. Un hommage sera ainsi rendu ce dimanche quelques minutes avant le départ, aux victimes du Bataclan et de Nice. Marathon Nice-Cannes, un symbole d’espoir Malgré … Continue reading Marathon Nice-Cannes : une édition hommage

10 novembre 2016
Cette année 13 700 coureurs seront au départ du Marathon Nice-Cannes depuis stade de l'Allianz Riviera.

La 9ème édition du Marathon Nice-Cannes, qui aura lieu dimanche 13 novembre, s’annonce comme une édition spéciale. La course se déroulera un an, jour pour jour, après les attentats de Paris. Un hommage sera ainsi rendu ce dimanche quelques minutes avant le départ, aux victimes du Bataclan et de Nice.

Marathon Nice-Cannes, un symbole d’espoir

Malgré ce contexte particulier, 13 700 coureurs s’élanceront ce dimanche à l’assaut des 42,195 km azuréens. Le maintien de l’épreuve et tous ces participants est un symbole fort d’espoir, comme le rappelle, Pascal Thiriot, Président d’Azur Sport Organisation : « Il ne fallait pas céder à la peur. Il a fallu se battre. On revient de très loin ».

Marathon Nice-Cannes : le terrain de jeu des Kenyans

Le sport primera encore cette année sur l’actualité. Tous les regards seront certainement braqués sur le chrono, avec l’espoir d’assister à la naissance d’un nouveau record. Sur le papier, les kenyans restent fidèles à leur réputation. Parmi eux, Henry Sugut est d’abord la meilleure référence annoncée. Il est détenteur d’un record personnel en 2 h 06 min 58 s sur le Marathon de Vienne en 2012. En outre, dans son sillage, ses compatriotes Nixos Machichim et Eliud Kiplagat, respectivement crédités à 2 h 08 min 22 s et 2 h 10 min 44 s, devraient jouer des coudes. Enfin, il ne faudra pas oublier non plus le kenyan Barnabas Kiptum, auteur d’un record personnel en 2 h 10 min 29 s. Pour mémoire, depuis 2011, le record chez les hommes est toujours aux mains du kenyan Lukas Kanda en 2 h 08 min 40 min.

Marathon Nice-Cannes : une tricolore dans les favorites

Côté féminines, l’éthiopienne Biruk Tilahun fait figure de favorite sur le papier, créditée d’un record personnel de 2 h 28 min 11 s. Mais, il ne faudra pas oublier la kenyane Emily Rotich. Elle compte 3 participations à son actif sur le Marathon des Alpes-Maritimes Nice-Cannes. À suivre également en tête du peloton féminin : l’éthiopienne Kedir Zahara, affichant un chrono personnel en 2 h 33 min 46 s et la kenyane Lucy Murigi (2 h 37 min 45 s) ainsi que la française Martha Komu (2 h 25 min 33 s), qui a terminé 10e sur le Schneider Electric Marathon de Paris en 2015 en 2 h 33 min 33 s. Pour mémoire, le record de 2 h 30 min et 37 s enregistré par la kenyane Radiya Roba en 2010 tient toujours.

Retrouvez nos derniers articles coaching :

Rejoignez-nous sur notre page Facebook : Runner’s World France, et suivez-nous sur notre twitter @RunnersWorldFra

Publicité

 
VOUS AIMEREZ AUSSI
Vous aimerez aussi