PARTAGER

Un grand week-end de trail a eu lieu dimanche, à Saint-Étienne, pour la 63ème édition de la Saintélyon. Au programme de ce grand événement, 4 courses, dont la prestigieuse Saintélyon (72 km, 1 730 m D+ et 2 050 m D-), sur laquelle tous les projecteurs étaient braqués : après l’abandon de Sébastien Spelher, elle a vu s’imposer chez les hommes, Manu Meyssat en 5 h 17 et 27 s, 1 min 30 seulement devant Alexandre Mayer. Benoît Charles-Mangeon complète le podium devant l’inoxydable Emmanuel Gault, vainqueur de la Sainté-Lyon en 2012 et 4 fois deuxième de l’épreuve.

Chez les femmes, Juliette Benedicto s’impose finalement en 6 h 35 et 36 s, 36 secondes seulement devant Sylvaine Cussot. Mélanie Rousset complète le podium en 6h 52mn et 13 s. Voici quelques images de la course, signées Gilles Reboisson.