Championnats du Monde en Salle : 3 médailles aux 3 couleurs

Lesueur en Or ! C’est le fait marquant de la journée côté français, la médaille d’or d’Eloyse Lesueur au saut en longueur (6m85) a permis d’ouvrir le compteur français, et de quelle manière ! A la fin d’un concours pas évident à gérer, Eloyse s’est effondrée de joie. Elle est la première chez les féminines françaises à … Continue reading Championnats du Monde en Salle : 3 médailles aux 3 couleurs

10 mars 2014
Championnats du Monde en Salle : 3 médailles aux 3 couleurs.

Lesueur en Or !

C’est le fait marquant de la journée côté français, la médaille d’or d’Eloyse Lesueur au saut en longueur (6m85) a permis d’ouvrir le compteur français, et de quelle manière !

Eloyse Lesueur a dominé le concours du saut en longueur aux Championnats du Monde en Salle.

A la fin d’un concours pas évident à gérer, Eloyse s’est effondrée de joie. Elle est la première chez les féminines françaises à remporter des Championnats du Monde en Salle. Elle est revenue sur sa performance en zone mixte. Découvrez son interview dans la vidéo suivante.

Eloyse Lesueur revient sur son titre de Championne du Monde en Salle. from Mickaël on Vimeo.

Renaud Longuèvre, son entraineur, était particulièrement ému à la suite du résultat de sa protégée. Retrouvez sa réaction dans la vidéo suivante.

Renaud Longuèvre revient sur le titre de Championne du Monde d’Eloyse Lesueur from Mickaël on Vimeo.

Pascal Martinot-Lagarde et Garfield Darien si proches…

Ils étaient les deux favoris et ils ont manqué de peu la médaille d’or. L’argent pour Martinot-Lagarde, et le bronze pour Garfield Darien, avaient un goût amer. Ces deux compétiteurs étaient venus pour chercher l’or et rien d’autre.

Pascal Martinot-Lagarde a déclaré : « C’est une médaille de plus, je suis à un centième de mon record. J’ai fait un départ de merde. J’ai beaucoup travaillé ce point pour les France, mais ici les blocs sont différents, on peut les monter moins haut…J’ai essayé de tout donner mais je m’éffondre sur mon premier appui. Après je reviens mais ce n’est pas suffisant. J’ai horreur qu’on me dise que je suis jeune et que j’aurais d’autres occasions. Je pense que Ladji Doucouré pourrait vous le dire mieux que moi, quand on peut prendre une médaille il faut la prendre. »

Garfield quand a lui est revenu sur une blessure qui l’a gêné : « Je me suis fait mal aux adducteurs en demie, je n’ai rien senti à l’échauffement mais me connaissant je savais que çà lâcherait dès la première haie. C’est ce qui s’est passé, ensuite j’ai serré les dents ! Tout le monde me dit que si je casse je suis champion, oui mais je ne pouvais pas casser ! Malgré tout je bats mon record, çà prouve que j’ai retrouvé mon meilleur niveau et çà laisse présager de bonnes choses pour la suite ! »

Quel bilan pour la France ?

Quand on avait vu Ghani Yalouz, le Directeur Technique National, à la conférence de presse du début d’année, il avait affirmé que la volonté de la fédération était de faire mieux qu’aux Championnats du Monde en Salle d’Istanbul. Entre-temps la délégation s’est réduite avec des renoncements, et notamment celui de Renaud Lavillenie, blessé au pied après son record du monde. Les français font exactement le même résultat qu’en Turquie, avec 3 médailles, une de chaque couleur. A l’heure du bilan, le DTN déclarait : « Bien évidemment, je suis content. Ils ont tout donné, je suis content pour eux et pour leur entraineur ! Bien sûr on avait le potentiel d’avoir un champion du monde à la perche, un champion du monde au triple saut, un autre sur 60m, mais c’est comme çà ! Aujourd’hui ceux qui sont venus ont mouillé le maillot, à l’image d’un Yoann Kowal exténué à la fin de son 3000m. Je suis ravi pour Eloyse et sa médaille d’or ! Ce sont ces expériences humaines et ces émotions qui représentent l’athlétisme et que j’espère connaître encore un bout de temps ! »

Ainsi s’achève ces Championnats du Monde en Salle à Sopot. Retrouvez-nous pour d’autres émotions sur notre page Facebook : Runner’s World France.

Advertisement
Publicité

 

Publicité

Publicité

Vous aimerez aussi
 
Commentaires